Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

vendredi 12 janvier 2018

La vérité sur les tulpae

Connaissez-vous les tulpae ? Si non, je vous invite à lire cette courte description.


"Un tulpa est une entité autonome résidant dans le cerveau d'un “hôte” (créateur). Ils sont distincts de l'hôte car ils disposent de leur propre personnalité, opinions et actions, indépendamment de l'hôte. Ce sont des entités conscientes à la fois d'elles-mêmes et du monde qui les entoure.
Les tulpae sont modelés à partir de la simple volonté psychique et disposent des mêmes capacités intellectuelles ainsi que des facultés de penser, raisonner, croire, espérer et percevoir le monde que son hôte."


Ce "phénomène" est de plus en plus connu d'année en année, grâce à Internet évidemment.
De plus en plus de gens tentent l'expérience aussi. Il est plus ou moins facile de la réaliser, cela consiste en un travail mental.


Il est dit que cela est sans danger, qu'un tulpa ne pourra jamais nuire à son créateur. Mais comment en être bien sûr ? Un être qui a sa propre personnalité et une capacité à raisonner, ce n'est pas prévisible, ça ne peut être contrôlé.
Les tulpae sont beaucoup plus compliqués que ça. L'Homme cherche toujours à maîtriser des choses qui le dépassent, n'est-ce pas ?


Ne trouvez-vous pas étrange que l'on ne voie presque aucun avis négatif, et aucun appel à l'aide à ce sujet ?


C'est tout à fait normal, du moins, vous allez comprendre pourquoi après ce que je vais vous expliquer.


Il existe une pratique dans ce milieu, dite de la "possession", qui consiste à laisser son tulpa prendre le contrôle de votre corps un instant pour par exemple accomplir une tâche, ou pour n'importe quelle autre raison.


Et imaginez-vous tulpa, prisonnier d'un individu qui, bien souvent, ne pense qu'à lui, n'auriez-vous pas envie de vous en évader ?


C'est pourquoi il arrive, bien moins rarement que ce que vous pouvez imaginer, que le tulpa refuse tout simplement de rendre son corps à l'hôte. L'ancien hôte, maintenant.


Vous voilà maintenant littéralement spectateur de votre propre vie. Votre tulpa vous connaissant par cœur aura, au début du moins, votre comportement avec vos proches. Impossible pour eux de soupçonner quoi que ce soit. Et, même s'ils le décelaient, que pourraient-ils faire ?


Leur puissance est trop sous-estimée, et n'importe qui se croit capable de s'y investir. S'il est facile de développer un tulpa, il l'est beaucoup moins d'en garder le contrôle. L'expérience nécessite une très grande force mentale, comprenez pourquoi le rituel vient à l'origine de moines en Asie, qui grâce à la méditation et toutes autres sortes d'arts parviennent en toutes circonstances à rester maîtres d'eux-mêmes.


Une fois le cap de la possession franchi, pas de retour en arrière possible. Vous pouvez vous évertuer à lui clamer votre rage, tristesse, et désespoir, il choisira généralement de juste vous ignorer.



Donc ne vous fiez pas à ce que vous pouvez lire sur les forums spécialisés, presque tous les posts sont écrits par des tulpae eux-mêmes, et si vous êtes vous-même hôte d'un tulpa, je ne peux que vous dire de faire très attention.


Pour ma part, je cherche désespérément à me débarrasser du mien, il n'arrête pas de me supplier de le "laisser reprendre son corps", je ne sais pas quoi faire pour ne plus l'entendre.

La rentrée se fait doucement, mais tout le staff est de retour pour une nouvelle année et de nouveaux projets !

27 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. ça me rappelle une autre pasta qui traitait du même sujet qui était très appréciable aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://creepypastafromthecrypt.blogspot.fr/2015/08/tulpa.html?m=1

      Supprimer
  3. Moi qui voulait en avoir un :/ je suis plus serein la

    RépondreSupprimer
  4. J'en ai deux, c'est pas très sympa. Se soucient plus de moi que je ne le fais très honnêtement.

    RépondreSupprimer
  5. Étant hôte de 6 tulpae, je peux confirmer par mon vécu que ce n'est pas sans danger, mais pas à ce point. Bonne pasta cependant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 6 Tulpaes... C'est beaucoup non ?

      Supprimer
    2. Un peu, mais j'arrive à les gérer et tout se passe bien, il y a une bonne entente et toujours une bonne ambiance avec eux.

      Supprimer
  6. IS THAT À MOTHERFUCKING JOJO REFERENCE?!

    RépondreSupprimer
  7. J'ai deux tulpas et elles ont jamais rien tenté, les tulpas vivent de notre attention, elles peuvent pas se permettre de nous faire du mal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes lecteurs en plein délire, c'est ce que je kiffe le plus sur ce site.

      Supprimer
  8. "On ne voie"
    En tout cas le tulpa de l'auteur a oublié de posséder le correcteur de Word, parce que là...

    RépondreSupprimer