Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

vendredi 2 mars 2018

Conflit de voisinage

Bonjour,



          Si je me suis résolu à poster mon témoignage sur ce forum, c'est que j'ai récemment vécu une expérience quelque peu singulière et étant donné que vos connaissances dans le domaine paranormal et surnaturel sont nombreuses – ou du moins bien plus vastes que les miennes – je me permets de me référer à vous. Je préfère ne révéler ni mon lieu de résidence ni mon patronyme. Considérez simplement que je me nomme Clément et que je suis âgé d'une trentaine d'années.

           Dernièrement, j'ai eu une altercation avec mes voisins. Le motif de cette empoignade était pourtant dérisoire : en effet, j'avais par inadvertance bousculé ma voisine qui avait malencontreusement laissé tomber sur le sol la douzaine d’œufs qu'elle portait. Bien évidemment, elle a immédiatement rejeté la faute sur moi, car manifestement, elle ne concevait pas, arrogante et outrecuidante qu'elle est, qu'elle ait pu être malhabile.

           Bref, je ne suis pas ici pour vous conter mes conflits de voisinage. Ce qui en premier lieu m'a amusé, mais qui maintenant m'inquiète sérieusement, est qu'elle m'a injurié avec un acharnement que j'avais rarement vu. J'ai également insulté cette vieille femme, mais, impulsif que je suis, je n'avais pas conçu les conséquences de mes actes. Après que je me suis déchaîné sur elle, elle a interpellé son mari, qui nous avait rejoints, puis lui a brièvement résumé sa version des faits dans une stupéfiante objectivité...

          Et après, ces deux individus ont plongé leur main dans leur manteau respectif pour en extraire un petit ouvrage, qui sur le coup m'a évoqué un exemplaire de la Bible, à la différence près qu'il comportait un pentacle sur la quatrième de couverture. Ensuite, ils ont prononcé une sorte d'incantation, ils semblaient me maudire mutuellement. En effet, ils avaient les yeux rivés sur leur livre et psalmodiaient des espèces de psaumes païens qui disaient approximativement « viens, Bête, punir ce pécheur mortel de son impudence ! Fais s'abattre sur son existence piètre les foudres infernales afin qu'il regrette son offense. » Mais ce qui m’a quelque peu apostrophé est que tout au long de leur prière durant, ils aient insisté sur cette « Bête » dont ils disaient qu’elle finirait par me rendre visite tôt ou tard… Mais je n’y croyais nullement, et ce, premièrement, du fait que je suis athée – et blasphémateur au plus haut point par la même occasion, bien que je sache qu’il est assez médiocre de s’en vanter – et secondement, car j’exerce la profession de biologiste. Alors autant dire que je n’ai jamais cru aux créatures démoniaques. Finalement, en ayant eu assez de voir ces deux séniles comme tout droit sortis d’un film d’épouvante à petit budget, je suis simplement rentré chez moi, car j’ai des obligations professionnelles m’obligeant à ne pas m’attarder sur des détails tels que ceux-ci.

          Mais tout cela a réellement commencé à devenir étrange la nuit dernière : en effet, cela faisait déjà plusieurs jours que je n’avais pas vu mes voisins – et, honnêtement, je ne m’en plaignais pas – lorsqu’en pleine nuit, aux environs de deux heures du matin, j’ai entendu que des violents coups avaient été assenés à l’une des fenêtres de mon appartement. Je me suis rendu dans ma cuisine, car c’était de là que provenaient les coups. Inutile de dire que je redoutais qu’un cambrioleur se soit introduit chez moi, donc, par précaution, je me suis muni d’un extincteur – seul réel moyen de défense efficace dont je disposais. J’ai aperçu mon carreau fracassé, et je me suis dit que cela constituait un bon motif de dépôt de plainte pour dégradation de bien privé. Bien évidemment, j’ai minutieusement examiné chacune des pièces de ma demeure afin de m’assurer qu’il n’y avait personne, et effectivement, il n’y avait personne.

          Le problème, c’est qu’en dessous de la brèche, sur la vitre embuée, se trouvaient des traces de main. Elles venaient donc de l’extérieur, ce qui aurait probablement dû me conforter dans l’idée que j’étais en sécurité chez moi. J’ai spontanément songé à une revanche improvisée de mes voisins, qui auraient projeté une pierre sur ma fenêtre pour me témoigner leur mécontentement (mon brusque départ lors de notre échauffourée ayant dû les vexer), mais deux détails ont suffi à infirmer cette hypothèse : le premier, c'est qu'aussi précis et puissants que soient mes voisins, je réside au quatrième étage d'un immeuble et que je ne possède pas de balcon, donc il me semble assez improbable qu'ils aient pu atteindre avec une telle aisance leur cible avec un projectile aussi dense qu'une pierre, et le second, c'est qu'à ce que je sache, mes voisins ne sont pas pourvus de sept doigts par main.


24 commentaires:

  1. Pas mal, même si je reste un peu sur ma faim :P Est-ce qu'une suite est prévue ou c'est fini ?

    RépondreSupprimer
  2. Ah ouai,les voisins ils sont hardcores hein, tu leur pète des oeufs ils te pètent la gueule. Si t'emboutis leur voiture t'es maudit sur 4 générations c sûr.

    RépondreSupprimer
  3. Personnellement je les aurais vu sortir leurs livres sataniques, j'aurais ris un bon coup et puis je serais partis les mains dans les poches avant même qu'ils aient commencé leurs incantations débiles xD (Puis un canular est si vite arrivé, 2 empreintes de doigts en plus que prévu c'est rapide à faire ^^ Je ne me serais pas trop inquiété perso) Sinon ça, j'ai bien aimé la pasta, quoi que assez prévisible, c'est dur d'en faire une dont la fin ne soit pas prévisible de nos jours, du coup j'apprécie le travail ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne les aurais pas frappés à moins d'être violent et asocial, ou en danger immédiat. Dans l'histoire, le narrateur ne s'en soucie pas, ne voyant que deux vieux séniles.

      Pour le fait d'ajouter des empreintes supplémentaires, c'est possible, mais bon courage pour trouver une échelle de quatre étages. ;)

      Supprimer
    2. En plus un démon sa a six doigts,pas sept.

      Supprimer
    3. J'espère que le mec à une panic room chez lui,avec des voisins pareil...

      Supprimer
  4. J'aime bien, c'est pas extraordinaire mais c'est pas désagréable à lire

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Je ne comprends pas en quoi le fait d'expliquer la situation de façon objective joue en la faveur de la vieille si c'est effectivement quelque chose de minime, et si les deux vieux se maudissent mutuellement c'est qu'ils se maudissent l'un l'autre, pas le narrateur, "à l'unisson" aurait été plus approprié donc...
    Sinon pour ce qui est de l'histoire en elle-même, pourquoi pas, même si ça laisse un goût d'inachevé étant donné qu'on a plus de détails sur les circonstances de la malédiction que sur ce qui en découle... et vocabulaire beaucoup trop alambiqué à mon goût ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas mauvais mais je reste sur ma faim,sinon effectivement c'est un peu trop alambiqué.

      Supprimer
  7. Réponses
    1. Tu confonds avec les aliens chere amie;) les démons ont bel et bien 5 doigts comme nous autres...

      Supprimer
  8. Réponses
    1. Je crois que j'ai lu Une pasta vraiment similaires sur ce même site...

      Supprimer
    2. Rectification :
      Je crois pas,je sure.si je la retrouve je te le dis.

      Supprimer
    3. Sinon pas de quoi casser trois pattes à un syouloukyoune...
      Enfin de mon avis, car c'est pas trop mon genre de pasta,m maice n'est que mon avis.

      Supprimer
  9. Je suis le seul a avoir pensé a Funny Games au début de la pasta ?

    RépondreSupprimer
  10. Ooooh~ ! J'aime les histoires comme ça ! *o* J'espère qu'il y aura une suite ! :3

    RépondreSupprimer