Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

lundi 4 décembre 2017

Le cimetière de l'Everest

Si vous avez l'intention de gravir le mont Everest, que ce soit pour satisfaire une quelconque envie de reconnaissance, ou bien pour vous prouver que vous n’êtes pas une lavette, je vous conseille de bien y réfléchir. Et surtout, de bien vous y préparer.
L'ascension de cette montagne n'est pas à la portée de n'importe qui.
Si l'on ose vous assurer que seule la volonté suffit, on vous ment.
Même les sportifs les plus entraînés n'ont pas la certitude de revenir vivants de ce périple.

En effet, il y a quelque chose de macabre sur les flancs de l'Everest.
Si vous avez un jour l'occasion de vous y rendre malgré mes avertissements, vous pourrez voir que cette montagne est un vrai cimetière.

Vous pourrez ainsi croiser de nombreux cadavres: les restes de ceux dont l'ambition était trop grande pour leurs capacités. Il ne subsiste de leurs échecs que des corps pourrissant lentement, à la vue de tous.
Du fait des conditions extrêmes qui entourent le sommet du mont Everest, aucune mission de sauvetage n'est menée au-delà d'une certaine altitude.
Si vous avez donc le malheur de faiblir en pleine ascension, personne ne viendra vous sauver. Et personne ne viendra non plus chercher votre cadavre gelé, car c'est bien trop coûteux et dangereux.

Vous resterez ainsi dans ce musée macabre en plein air pour l’éternité, rappelant aux autres courageux alpinistes ce qui les menace au moindre relâchement.



 


Horrible, n'est ce pas ?


Cette histoire, tout le monde la connait.
Par contre, personne ne connaît ce qu'il y a d'encore plus sombre caché derrière tout cela, à part les habitants des alentours de la montagne. Ces derniers se gardent bien de prévenir les milliers de voyageurs qu'ils voient défiler chaque jour de ce qui se trame dans le coin.
Vous voyez, il y a encore quelques années, j'habitais dans le district de Khotang, au Népal, à proximité du Mont Everest.

Je peux donc vous certifier qu'en réalité, il n'y a pas que des cadavres d'alpinistes sur les flancs de la montagne. Si vous êtes attentifs, vous pourrez voir de nombreux cadavres sans combinaisons étoffées pour l'hiver. Il serait donc tentant de croire qu'ils ont été dépouillés de leur habits, mais comment expliquer qu'ils soient en tenue de soirée sous leur tenues de ski ?
La vérité est bien plus troublante que cela.
Sur les flancs des montagnes, vous verrez souvent des personnes tractant de grandes luges couvertes de linges. Et si vous parvenez à les suivre suffisamment longtemps sans vous faire remarquer, vous verrez le contenu de cette luge : des cadavres.

Pas des cadavres d'alpinistes, mais plutôt de voyageurs lambda.
En effet, si vous venez dans le but de gravir le mont Everest, vous avez plus de chances de vous faire tuer avant votre ascension que durant celle-ci.
En effet, les Népalais sont des gens bien pauvres. S'ils peuvent survivre en tuant des touristes pour leur voler leur argent et leurs objets de valeur, il ne s'en privent pas. Je crois même avoir déjà entendu des autochtones parler de vente d'organes aux Chinois.
Le cimetière qu'est le Mont Everest leur donne un alibi parfait pour pouvoir continuer à tuer et détrousser les touristes manquant de vigilance, car personne ne se donne jamais la peine d'enquêter sur les centaines de cadavres échoués sur les pistes, surtout par ce froid. Il y a bien quelques familles de touristes disparus qui viennent de temps en temps, mais quand on leur suggère d'aller chercher eux-mêmes leur proche sur les flancs de la montagne, ils renoncent très vite.
Surtout quand ils ne peuvent espérer aucune aide de la police ni des secours.
Pour résumer, si vous escaladez un jour le mont Everest, et que vous croisez un cadavre qui vous semble bien peu habillé pour ce temps glacial, pensez à ce que je viens de vous raconter et à la chance que vous avez de pouvoir vivre cette extraordinaire aventure.


Car ce cadavre aurait pu être le vôtre.

Le rythme est un peu perturbé en ce moment car les membres du staff sont un peu occupés IRL, mais nous sommes toujours là ! Et n'hésitez pas, comme toujours, à aller sur le Nécronomorial, d'autant que nous avons mis la version mobile à jour !