Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

vendredi 17 novembre 2017

Demande de prise en charge

Client : Bonjour, j’ai acheté ce produit chez vous (Réf : Hotpoint Ariston - AQ 113 D69) et j’ai un problème avec cet achat.

Daniel : Bonjour, pourriez-vous exposer votre problème plus clairement ?

Client : Je vais vous raconter depuis le début, ça sera plus simple. J’ai commencé par remarquer régulièrement que mes chaussettes disparaissaient au cours de mes machines, parfois c’était juste une chaussette, mais souvent plusieurs. J’ai vérifié dans le filtre et dans le joint mais rien, elles avaient tout simplement disparu. Et puis j’ai récemment eu une sorte de problème… j’ai besoin de faire disparaître mes chaussettes mais il ne se passe plus rien.

Daniel : Ce n’est pas une bonne nouvelle que ces disparitions aient cessées ?

Client : Heu… Non pas vraiment, j’ai réellement besoin que la fonction revienne, une prise en charge par le SAV est-elle envisageable pour rétablir celle-ci ?

Daniel : Non, ce n’est pas une fonctionnalité initialement prévue Monsieur. Mais pourquoi avez-vous tant besoin de faire disparaître vos chaussettes ? Je ne comprends pas l’objet de votre demande.

Client : Pensez-vous que si je rachète une machine neuve, cette fonctionnalité non programmée pourrait être présente ?

Daniel : C’est un dysfonctionnement qui doit être propre à votre modèle, je vais faire remonter l’information à mon supérieur. Auriez-vous plus d’informations à me donner comme la date et le lieu d’achat s’il vous plaît ?

Client : Ma femme l’a commandé sur Amazon, je crois que c’était en Août, j’avoue ne pas avoir conservé la facture. Je ne pensais pas avoir besoin de faire usage de la garantie. Mais là j’ai franchement besoin de ce dysfonctionnement.

Daniel : Vous devriez avoir la date d’achat exacte dans votre historique Amazon, pourriez-vous le consulter, ou bien demander directement à votre femme ?

Client : Ma femme n’est pas en état de répondre actuellement, mais c’était le 27 Août 2017, je viens de vérifier. Je veux m’en débarrasser, aidez-moi s’il vous plaît, c’est réellement urgent.

Daniel : Merci pour ces informations je vais pouvoir faire le nécessaire. Si vous avez besoin de jeter vos chaussettes pourquoi ne pas simplement les mettre à la poubelle ?

Client : Si je les jette juste, je crois que je vais avoir de gros problèmes. J’ai réfléchi longuement, la machine à laver est la meilleure solution pour moi.

Daniel : J’avoue ne pas comprendre, je veux bien vous aider mais là je crois qu’il y a un élément qui m’échappe, pourriez-vous être plus explicite ?

Client : Ça n’a pas d’importance, je vais racheter une machine je pense, merci de votre aide !

Client est à présent déconnecté(e).


19 commentaires:

  1. Il a dû tuer sa femme et mettre ses morceaux dans ses chaussettes

    RépondreSupprimer
  2. Mouais. Personnellement j'ai pas trop accroché. J'aime pas mal la part de mystère, mais je trouve qu'on en dit pas assez... Je sais que ça plaît à beaucoup, que c'est bien de garder le mystère pour l'imagination, mais il me manque quelque chose...

    RépondreSupprimer
  3. Il n'y a pas assez d'explication sur ce que c'est. Je dis pas que ça doit être clairement écrit mais on a pas assez de contenu je trouve.
    J'étais là genre "mais c'est quoi son problème avec les chaussettes?" et j'ai du la relire deux fois pour voir le rapport avec la femme... Et encore j'en suis même pas sûre

    RépondreSupprimer
  4. Ah j'adore ! On aurait dû appeler cette pasta "Le mystère des chaussettes" ou quelque chose du genre😆 Je ne m'attendais pas à cette fin, c'est tellement bien !

    RépondreSupprimer
  5. Ok, je comprends : il a tué sa femme et veut faire disparaître ses chausettes à lui qui sont couverts de sang...


    Non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, il veut simplement faire disparaître le corps de sa femme c:

      Supprimer
  6. Originale ! Et oui je pense aussi qu'il a tué sa femme :S

    RépondreSupprimer
  7. Par contre, c'est pas super chiant de mettre les bouts de sa femme dans des chaussettes? Si ca tenait qu'a moi j'aurai cramé le cadavre plutot

    RépondreSupprimer
  8. " Ma femme n’est pas en état de répondre actuellement, mais c’était le 27 Août 2017, je viens de vérifier. Je veux m’en débarrasser, aidez-moi s’il vous plaît, c’est réellement urgent."

    Cette phrase explique tout je pense ;)

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour, j'ai pour projet de reprendre des creepypastas pour les interpréter de manière narrative, sur YouTube. J'aime beaucoup l'univers des creepypastas car il regorge de perles rares. Et celle-ci m'a beaucoup interpellé. J'aimerais l'autorisation de l'auteur pour la reprendre. Il sera crédité bien entendu sur la vidéo et en description si j'ai son approbation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais à vrai dire faire pareil...
      C'est cool, car ce genre de vidéos manquent sur YouTube

      Supprimer
    2. Hé bien, il y a pour toi deux choses à savoir Renesmée.
      Premièrement, les creepypastas sont par définition anonymes. Ce qui veut dire que lors de la publication sur ce blog, l'auteur a renoncé à ses droits.
      Deuxièmement, les informations relative à ce genre de propositions sont disponible sur le blog (https://creepypastafromthecrypt.blogspot.fr/p/faq.html), il te suffit juste de ne pas t'attribuer la paternité de l'histoire et de citer la source de celle-ci, ici Creepypastafromthecrypt.
      En espérant t'avoir aidé!

      Supprimer
    3. Je ne pense pas que tu es besoin de permission.Il l'a partagé sur CFTC pour que tout le monde puisse la lire donc je pense que sur youtube sa passe aussi (met quand même les réf et le pseudo de la personne par politesse au moins). Des vidéastes comme vietovoncreepypasta le font déjà donc je pense que c'est ok ^^

      Supprimer
  10. Ah bah merde, il devait en avoir, des paires de chaussettes !

    RépondreSupprimer