Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

lundi 30 octobre 2017

SAR (Partie finale)



Ce sera ma dernière mise à jour, en tout cas pour l’instant.

Les choses ici ont dégénéré d’une manière que je n’avais pas prévue. Je ne savais pas à quel point écrire à propos de ce qui se passe là dehors affecterait ma vie à tous les niveaux, et peut-être bien que c’était idiot de ma part. Peut-être que j’aurais dû y réfléchir plus sérieusement, mais honnêtement, je croyais que j’écrivais à propos de choses que seulement peu de personnes voudraient entendre. Je ne pensais pas que ça attirerait autant l’attention.

Maintenant, les gens me posent des questions à propos des escaliers. Pas tous les jours, mais quand ça arrive, je ne sais jamais vraiment quoi répondre. Mes patrons savent que quelqu’un parle d’eux, et je suis sûr que si eux le savent, des gens plus haut placés le savent aussi. Et je peux vous garantir qu’ils n’en sont pas contents. On m’a dit formellement que je n’avais plus intérêt à en parler à qui que ce soit, ce qui est en partie la raison pour laquelle c’est mon dernier message. Je ne peux pas risquer de perdre mon travail pour ça ; même si ça a été formidable de pouvoir faire sortir un bon nombre de ces choses, j’adore toujours mon job, et j’ai besoin de rester là-dedans. Si je ne devais citer qu’une seule chose, le simple fait d’être consciente de tout ce qui se passe réellement est suffisant pour vouloir rester. Peut-être que je ne peux pas dire aux gens qu’ils existent, mais si je les vois, je peux envoyer tout le monde dans une zone moins dangereuse.

À cause de l’attention que ces histoires ont obtenue, j’en ai entendu un grand nombre s’échanger sans arrêt. J’en ai entendu tellement que je ne peux pas m’en rappeler de la plupart. Celles dont je me souviens sont celles que je souhaiterais pouvoir oublier.

Une histoire qui a fait le tour du parc était à propos d’une jeune femme ayant disparu dans le Nord. Au début, tout le monde pensait qu’elle avait fugué. Elle ne venait pas d’un foyer extraordinaire, et ça n’aurait pas été une surprise qu’elle décide de tout plaquer et de s’enfuir. Mais des gens ont commencé à venir raconter qu’ils l’avaient vu non loin du parc avant qu’elle ne disparaisse, on a donc envoyé quelques rangers dans la zone pour s’assurer qu’elle ne s’était pas pendue, ou quoi que ce soit d’autre, sur une des pistes. Ça leur a pris un bout de temps, mais ils ont bien fini par la trouver. Enfin, ils ne l’ont pas trouvée entière. Seulement la moitié de sa langue et un quart de sa mâchoire inférieure. Coupées très nettement, de ce que j’ai entendu dire. On n’a jamais trouvé le reste.

Énormément d’histoire sont à propos d’enfants. Il y en a tellement qui disparaissent et refont surface dans des grottes, coincés dans des espaces incroyablement étroits. Tellement qu’on retrouve sur des pics de montagne, ou au fond de ravins abrupts. Ayant perdu leurs chaussures, leurs chaussettes, ou au contraire avec les deux presque comme neuves alors qu’ils se trouvent à des kilomètres de l’endroit où ils ont disparu.

Tellement d’histoires à propos de gens aux yeux noirs qui rôdent dans les bois et crient la nuit, en imitant le son de l’eau qui court ou le rugissement d’un couguar. Un homme en particulier se rend chez tous les journalistes dont il croit qu’ils l’écouteront et raconte la même histoire. Il était parti chasser le cerf et avait établi son campement dans un endroit très reculé, et il s’était réveillé parce que quelque chose était en train de gratter sur sa tente. Il a pensé que c’était un raton-laveur ou un renard jusqu’à ce que la chose colle sa face à la porte de la tente, ce qui lui a permis de clairement identifier une bouche et un nez humains. Il lui a donné un coup, mais ça a sauté en arrière et ça avait disparu avant qu’il n’ait ouvert sa tente, l’arme à la main. Il a tiré deux coups d’avertissement, et quand le bruit s’est estompé, il a entendu un bruit sec derrière lui. Un homme se trouvait à l’autre extrémité du campement. Il ne portait absolument aucun vêtement, mais sa chaire n’avait rien d’humaine non plus. D’après ce qu’il a décrit, il était constitué d’un agglutinement de viande crue et de poils. Comme si quelqu’un avait ramassé des animaux écrasés et les avait arrangés pour que ça prenne une forme vaguement humaine. La tête était grumeleuse et ne ressemblait qu’à une vague approximation d’un visage. La chose à ouvert sa bouche asymétrique, et le son du coup de feu que le chasseur avait tiré en est sorti. Ça l’a fait deux fois avant d’imiter le son du zip de la tente et de s’enfuir dans la nuit.

Un jeune couple, qui était parti faire une randonnée dans une zone rocailleuse de mon parc, m’a rapporté hier qu’ils avaient vu quelque chose d’étrange sur un pic que je connais très bien. Ils étaient en train de regarder à tour de rôles dans une paire de jumelles quand l’homme a remarqué un randonneur qui grimpait une partie très escarpée de la falaise. Il a observé l’individu escalader la pente, et il n’a remarqué qu’à la fin de son ascension que cette personne n’avait aucun équipement. Quand le grimpeur a atteint le sommet du pic, qui se trouvait à environ huit kilomètres, il s’est retourné en direction du jeune homme. Il a dit que qui, ou quoi que cette personne était, elle regardait droit vers eux. Le grimpeur a fait un signé très exagéré de la main avant de se couper en deux au niveau de la taille et de sauter de la falaise. Le jeune homme n’a pas vu où le grimpeur a atterri. Je les ai raccompagnés en leur assurant que j’irai vérifier. J’ai menti. Je n’en ferai aucun rapport, parce que j’en ai dix autres exactement pareils. Le grimpeur est bien connu dans cette zone. Je ne pose plus de question à son sujet.

Il y a tellement de choses que je n’arriverai jamais à comprendre à propos de mon travail, et ça me prendrait des années pour raconter tout ce que j’ai entendu ces derniers quelques mois. Quand je penserai que mon job ne sera plus menacé, je reviendrai. Ça pourrait bien être sous un nouveau format, mais je reviendrai. Merci à tous de m’avoir soutenu, et pour avoir apprécié ce dont je vous ai parlé.

Si vous sortez dans les bois, je vous recommande de faire bien attention. Emmenez de l’eau, de la nourriture, du matériel de survie. Dites à quelqu’un où vous allez et quand vous serez de retour. Ne vous aventurez pas dans des zones non répertoriées à moins de savoir exactement ce que vous faites.
Et par-dessus tout : 

Ne les touchez pas. Ne les regardez pas. Ne les montez pas.

Traduction : Magnosa


C'est donc la fin de cette série, nous espérons qu'elle vous a plu. Il paraît qu'un livre est en préparation, est-ce que ce sera une compilation de témoignages inquiétants sur des choses ignorées du grand public ou le produit d'une imagination débordante, vous êtes seuls juges. En revanche, ce qui est sûr, c'est que la troisième saison de Channel Zero, qui sortira en 2018, sera basée sur cette série ! Si vous ne la connaissez pas, vous pouvez déjà découvrir la première saison sur Candle Cove et la deuxième sur NoEnd House.

19 commentaires:

  1. Super Pasta longue mais bon final

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les plus longues sont très bonnes en général.

      Supprimer
  2. Espérons un retour alors :p bonne pasta qui met l'eau à la bouche à chaque partie.

    RépondreSupprimer
  3. haaa channel zero alors attentions hein se n'est évidemment que mon avie il ne concerne que moi mais cette série est très moyenne elle a beaucoup de problème donc bon la 3 saison gros bof.

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. Je regrette sincèrement de ne pas avoir une suite d'annoncer ! Une des rares pasta à m'avoir faire frissonner (la forêt en face de chez moi ne me mets plus autant à l'aise qu'avant mdr). En tout cas bravo à l'auteur et aux traducteurs pour ce travail d'orfèvre.
    Je surveillerai Internet pour une quelconque suite ou pour cette fameuse adaptation en livre en tout cas.

    RépondreSupprimer
  6. Je regrette sincèrement de ne pas avoir une suite d'annoncer ! Une des rares pasta à m'avoir faire frissonner (la forêt en face de chez moi ne me mets plus autant à l'aise qu'avant mdr). En tout cas bravo à l'auteur et aux traducteurs pour ce travail d'orfèvre.
    Je surveillerai Internet pour une quelconque suite ou pour cette fameuse adaptation en livre en tout cas.

    RépondreSupprimer
  7. La saison 3 de Channel Zero sera sur ça ?? Trop cool !
    (J'avais moyennement accroché à la saison 2, j'espère que ça va remonter le niveau :))

    RépondreSupprimer
  8. The best of the beast31 oct. 2017 à 03:07:00

    J'ai adoré cette "série de pasta" mais malheureusement, celle ci ne m'a pas autant fait peur que les autres de la série, après avoir lu no end house plus grand chose ne peut me faire peur, au passage pour ceux ne l'ayant pas encore lu lisez là, c'est la meilleure pasta que j'ai lu depuis que ce site a été créé (oui je connais la musique, ce qui est sur le necronomorial sont des nouvelles et non des pastas)

    RépondreSupprimer
  9. Je suis déçue qu'il n'y ai pas de suite, j'aimais beaucoup cette pasta et j'aurai aimé en savoir plus sur ces fameux escaliers.. en tout cas c'est un très bon travail. :)

    RépondreSupprimer
  10. Hey ! Cela veut donc dire qu'il n'y aura plus jamais de suite publiée sur le site ? (Une partie 11.... ?) Si c'est le cas, c'est vraimment domage. J'ai adoré cette série. Bravo aux traducteurs... ^^

    RépondreSupprimer
  11. Pour ceux qui sont déçus que ce soit fini, il y a une suite (ou un spin off, je suis pas sûr), mais ce ne sera pas SAR 9, mais une autre série. Plus qu'a attendre qu'un traducteur assez courageux s'en charge.

    RépondreSupprimer
  12. Très bonne suite de pasta, je me demande toujours ce que sont ces choses qui ont l'air d'étudier les humains? Si quelqu’un à une hypothèse, je serais ravi de l'entendre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso ça me fait penser à des êtres technologiquement avancés soit natifs de la Terre mais obligés de vivre dans les profondeurs, soit des aliens. il y a plein d'histoires, dans le milieu conspi, d'aliens ayant des bases dans des grottes ou des canyons^^ de toute évidence oui ils s'intéressent à nous, ce qui suppose un minimum d'intelligence

      Supprimer
    2. J'ai aussi pensé à la théorie alien, c'est la seul piste qui me semble "logique".

      Supprimer
    3. Ton compte est débloqué, au fait

      Supprimer
  13. C'est tellement bien que je suis deg que s'est fini xD

    RépondreSupprimer
  14. Dommage que je n'ai pas eu l'occasion de lire cette pasta lorsque je vivais dans mon ancienne maison, elle était située en pleine campagne, la forêt l'encerclait, alors imaginez...en tout cas j'adore cette pasta, très captivante ! Quant au livre, avez vous plus d'info ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas vraiment, une page tumblr était censée être mise à jour avec des infos dessus, mais elle ne l'est pas. La seule info qu'on a eu depuis la fin, c'est l'achat des droits de production par ceux qui font Channel Zero, depuis, silence radio.

      Supprimer