Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

mercredi 9 novembre 2016

Une histoire pour effrayer mon fils

"Fiston, nous devons avoir une discussion à propos d'internet"

C'est ce que j'ai dit à mon fils alors qu'il était sur son ordinateur. Il était en train de jouer a Minecraft, sur un serveur public. Il était absorbé par le jeu, les yeux rivés sur son écran. On pouvait voir des lignes de conversations défiler sur le canal de discussion.

"Fiston, peux-tu arrêter ton jeu quelques minutes ?"


Pour une fois, il a accepté de quitter le jeu et d'éteindre l'ordinateur. Il m'a demandé si j'allais encore lui raconter une de mes "histoires ringardes". J'ai fait semblant d'avoir le cœur brisé en lui faisant remarquer que d'habitude, il avait l'air de les aimer, mes histoires ringardes.

Il avait grandi en écoutant mes histoires, qui parlaient d'enfants rencontrant des sorcières, des fantômes, des loups-garous, des trolls... Comme beaucoup de parents, j'ai utilisé ces contes pour, en quelque sorte, apprendre la prudence à mon fils. Les pères célibataires comme moi se doivent d'user de tous les outils mis à notre disposition pour l'éducation des enfants.

Il m'a gentiment dit que ça lui plaisait quand il avait six ans, mais que maintenant qu'il avait grandi, ça ne lui faisait plus peur et qu'il trouvait même ça un peu stupide. Il a ajouté qu'il voulait bien en écouter une quand même sur internet, mais seulement si je la rendais vraiment très effrayante.

J'ai un peu hésité, mais il m'a rappelé qu'il avait 10 ans et qu'il n'était pas un froussard, alors j'ai dit que j'allais essayer.

On est descendus dans le salon, et j'ai commencé à raconter l'histoire.

"Il était une fois, un garçon nommé Colby..."

On pouvait voir la déception sur son visage. Il avait l'air de se dire "encore une histoire pour gamins de papa".


Colby s’était connecté à internet et avait navigué sur plusieurs sites pour enfants. Au bout d'un moment, il avait commencé à parler à d'autres enfants, via des jeux online, ou sur des forums. Il s’était lié d'amitié avec un autre garçon de 10 ans, nommé Helper23. Ils aimaient les même jeux vidéo et les mêmes séries. Ils rigolaient aux blagues de l'un et l'autre. Ils découvraient de nouveaux jeux ensemble.

Après plusieurs mois d'amitié, Colby avait offert 6 diamants dans le jeu sur lequel ils jouaient alors. C’était un cadeau très généreux. L’anniversaire de Colby s'approchait à grands pas, et Helper23 voulait lui offrir un super cadeau dans la vraie vie. Colby avait pensé que ce ne serait pas grave s'il donnait son adresse à Helper23, à condition qu'il promette de ne pas la divulguer à des étrangers, ou à des adultes. Helper23 avait juré de ne rien dire, même pas à ses propres parents, et avait posté le colis.


J'ai interrompu mon récit pour demander à mon fils s'il pensait que c'était une bonne idée que l'enfant donne son adresse à Helper23. Il a dit que non. Malgré lui, il avait fini par se laisser emporter par l'histoire.


Eh bien, Colby ne trouvait pas l'idée bonne non plus. Il se sentait coupable d'avoir donné son adresse, et sa culpabilité ne faisait qu'augmenter, de plus en plus. Alors qu'il enfilait son pyjama la nuit suivante, sa culpabilité et sa peur étaient telles qu'il n'avait jamais ressenti quelque chose d'aussi fort auparavant. Il s’était convaincu d'avouer la vérité à ses parents. La punition serait dure, mais au moins il aurait la conscience tranquille. Il s’est glissé dans son lit, en attendant que ses parents viennent lui souhaiter bonne nuit.


Mon fils savait que la partie effrayante allait venir. Malgré ce qu'il avait dit avant, il était quand même un peu angoissé, et agrippait fermement mon bras.

Colby entendait le moindre bruit de sa maison. La machine à laver qui tambourinait dans la pièce d'à côté, les branches d'arbres qui frappaient les vitres, son petit frère qui dormait dans la chambre voisine. Et d'autres bruits... qu'il ne pouvait pas identifier. Puis les bruis de pas de son père qui s'approchait de la porte de sa chambre.


"Papa ?" avait-il dit nerveusement. "J'ai quelque chose à te dire."


Son père a alors passé la tête dans l’entrebâillement de la porte, mais l'angle de celle-ci était bizarre. Dans l'ombre, il semblait que sa bouche ne bougeait pas et que ses yeux n’étaient pas normaux.


"Oui, fiston ?"


La voix n’était pas normale non plus.


"Tout va bien, papa ?" a demandé Colby


"Oui, oui" a répondu le père, toujours avec cette voix bizarre. Colby s'est enfoncé dans les couvertures, inquiet.


"Hum... Maman est là ?"


"Me voilà !" La tête de sa mère a émergé en dessous de celle de son père. Sa voix semblait fausse, forcée.
.
"Allais-tu nous dire que tu as donné notre adresse à Helper23 ? Tu n'aurais pas dû faire ça ! Nous t'avons toujours dit de ne pas révéler tes données personnelles sur internet !"

Elle a continué.

"Ce n’était pas un enfant ! Il faisait juste semblant d'en être un. Tu sais ce qu'il a fait ? Il est venu chez nous, a pénétré a l’intérieur, puis nous a assassinés, tous les deux ! Juste pour passer un bon moment avec toi !"

Un homme a alors émergé de derrière la porte de sa chambre, tenant dans ses mains deux têtes tranchées. Colby hurlait et haletait, tandis que l'homme laissait tomber les têtes sur le sol, dégainant un large couteau. Il est entré dans la chambre, et s'est dirigé vers le garçon.

Mon fils avait hurlé également. Il se protégeait les yeux avec ses mains. Mais l'histoire ne faisait que commencer.

Après plusieurs heures, le garçon était quasiment mort, et ses cris s’étaient transformés en pleurs. Le tueur avait alors remarqué les lamentations d'un bébé venant de la chambre voisine. C’était un régal pour lui, lui qui n'avait jamais encore assassiné un bébé, et était alors enthousiaste à cette idée. Helper23 a retiré le couteau du ventre de Colby le laissant à l'agonie, avant de suivre les cris dans la maison, comme un appel des sirènes.

Dans la chambre du bébé, il s'est approché du landau, et a pris le nourrisson dans ses bras. Il s'est dirigé vers la lumière pour mieux le voir. Alors qu'il le tenait dans ses bras, les pleurs du bébé se sont arrêtés. Il souriait. Helper23 n'avait jamais encore tenu un bébé dans ses bras, mais il le berçait comme s'il avait fait ça toute sa vie. Il a essuyé ses mains ensanglantées sur une couverture, afin qu'il puisse caresser la joue du bambin.

"Hé, coucou toi !"

La lueur de sadisme dans son regard s’était éteinte, laissant place à un regard bienveillant et chaleureux. Il est sorti de la chambre, l'a nommé William et a décidé de le ramener chez lui pour l'élever comme son propre enfant.

Une fois mon histoire finie, mon fils était visiblement troublé. Entre deux respirations saccadées, il a balbutié : "mais papa... Je m'appelle William aussi !".

Je lui ai fait un clin d’œil complice, tout en caressant ses cheveux.

"Je le sais bien, fiston."

William est remonté dans sa chambre en courant, et en pleurant toutes les larmes de son corps.
Mais au fond... Je pense qu'il a aimé l'histoire.

Traduction : Kamus

source

54 commentaires:

  1. Wah au début je me disais pas mal mais prévisible mais la chute est gé-ni-ale

    RépondreSupprimer
  2. "Il est sorti de la chambre, l'a nommé William et a décidé de le ramener chez lui pour l'élever comme son propre enfant." J'ai directement compris

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je crois que c'étais à ce moment là qu'on devaient comprendre ^^' dsl

      Supprimer
    2. Cool quelqu'un qui est de 2017 !

      Supprimer
  3. Super creepy je m'atendais a ce qu'il tus le bébé mais il fait pire que sa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bh pas tellement puisqu'il lui laisse la vie, on pourrait limite avoir de la compation pour lui je trouve

      Supprimer
    2. Ouai mais lui au moins il n a pas tué l orthographe...

      Supprimer
  4. Ho PUTEIN n'emempeche c'est un classique qui est bien remit en valeur

    RépondreSupprimer
  5. Je me suis doutée que c'était lui dès que le "Helper23" est apparu :D
    Sauf que je m'attendais à ce que le gamin le découvre, en voyant le pc du père allumé, connecté avec ce compte là ^^
    Super pasta quand même, j'ai beaucoup aimé!

    RépondreSupprimer
  6. Wow, franchement, trop bien ;)

    RépondreSupprimer
  7. Le pauvre gamin qui pensait que son père allait seulement lui dire qu'il fallait pas trop jouer sur son PC.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (Ceci n'a aucun rapport, mais Kakashi (que je vois sur ta p.p. est mon personnage préféré :D)
      J'adore cette pasta, GG!

      Supprimer
  8. Superbe creepypasta, la fin était quand même un peu prévisible mais superbe quand même ! :)

    RépondreSupprimer
  9. J'adore la chute ! Bonne pasta, avec un concept original. Ça pourrait presque faire une pub de sensibilisation xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vas y, fais donc une pub avec cette pasta haha

      Supprimer
  10. OK J'ADORE CELLE-CI ! Y'avais longtemps qu'une creepypasta ne m'avait pas autant surprise ! Gros gg à l'auteur ♥

    RépondreSupprimer
  11. J'ai adorée la pasta, c'est totalement mon genre d'histoire :O la chute était imprévisible et tient petit jeune de 10 ans chie ta vie dans tes pants et il va probablement finir en thérapie jusqu'à la fin de ces jours hahahahaha xD

    RépondreSupprimer
  12. La question que je me pose c'est, ce que dit le père, c'est vrai ou c'est une histoire ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le père ne ment pas. Il n'est pas son vrai père de l'enfant. Il a tué ses parents et son grand frère quand il était petit et l'a élevé comme son fils

      Supprimer
    2. comment savoir?

      Supprimer
    3. On peut pas savoir... Tin tin tin... XD

      Supprimer
  13. Je ne m'y étais pas du tout attendu ! C'est lui le tueur quoi ! 'O' Mais j'ai trop aimé ! **

    RépondreSupprimer
  14. William qui a servi d'esclave sexuel à son père adoptif, merveilleux !
    Comme quoi le petit a réussi à pardonner à l'assassin de ses parents.. l'amour transcende ce genre de chose ! C'est tellement émouvant..!

    RépondreSupprimer
  15. Prévisible mais franchement super pasta

    RépondreSupprimer
  16. Pour une fois que je ne m'attendais pas à la fin, c'est rare que je me fasse "avoir" et que je ne trouve pas l'ensemble prévisible ... Bravo à l'auteur !

    RépondreSupprimer
  17. Je m'attendais tellement pas a cette fin qui est juste superbe

    RépondreSupprimer
  18. Cette creepypasta était génial mais par contre "Il était en train de jouer a Minecraft, sur un serveur public. Il était absorbé par le jeu, les yeux rivés sur son écran. On pouvait voir des lignes de conversations défiler sur le canal de discussion." correspond parfaitement a mon 1er grand frère XD

    RépondreSupprimer
  19. c'est marrant, mais je trouve la pasta encore plus intéressante si le père a juste inventé l'histoire !

    Dans tous les cas, bien joué, c'est court et très agréable à lire !

    RépondreSupprimer
  20. Juste magnifique ! J'ai adoré, elle est super ! J'adore ce genre de pasta !

    RépondreSupprimer
  21. Il faudrait, si j'ai des enfants que je leur raconte une histoire comme celle-ci avec eux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grave, histoire de les faire flipper un peu XD

      Supprimer
    2. Ouai enfin il faut que tu réalise que là le gosse il n'aura plus aucun moyen de savoir si tu as menti ou non, peu importe ce que tu dis par la suite.. ;)

      Supprimer
  22. Je dois dire que j'ai du rire sadiquement, mais plus sérieusement cela est une bonne pasta.
    A bon entendeur.

    RépondreSupprimer
  23. J'ai lu plusieurs fois cette histoire, mais j'avais pas compris...Helper23, c'est le père de Wiliam? Pour confirmation :-)

    RépondreSupprimer
  24. Putain c'est tellement génial qu'on devrait en faire un court métrage. Félicitations.

    RépondreSupprimer
  25. Putain c'est tellement génial qu'on devrait en faire un court métrage. Félicitations.

    RépondreSupprimer
  26. On a fait cette creepypasta (géniale) en vidéo ici : https://www.youtube.com/watch?v=7_eoJ8h8R-4

    RépondreSupprimer
  27. Ouah, j'm'y attendais vraiment pas, GG !

    RépondreSupprimer
  28. J'ai exploser de rire a la fin...C normal?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui ne t'en fait pas c'est nerveux le cerveaux évacue le stress de cette facon, d'ou l'explosion de rire après une telle histoire

      Supprimer
  29. Ouah cette histoire est vraiment bien faite j'ai vraiment commencer a flipper au moment ou Helper23 joue avec les têtes! même si c'est le genre d'histoire des quelle je suis fan celle-ci ma glacer le sang! J'ai adoré! super histoire!

    RépondreSupprimer
  30. Bonjour, j'ai réalisé une vidéo lecture sur cette creepypasta ;) n'hésitez pas à venir voir, je félicite l'auteur, c'est une super creepypasta ^^ https://youtu.be/aw73dZ1AOX8

    RépondreSupprimer
  31. Une pasta plutôt originale, qui n'essaie pas d'effrayer mais plus de surprendre. Elle ne tombe pas dans les détails style : "Du sang dégoulinant le long de ses mains"...
    J'ai bien aimé !

    RépondreSupprimer
  32. le dernier classement, avec 1999 etait meilleur mais c'est une bonne chock ending.

    RépondreSupprimer
  33. J'crois que c'est la première fois qu'un bébé et un pseudo m'ont fait autant flipper! Excellente pasta!

    RépondreSupprimer