Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

dimanche 4 septembre 2016

L'ancienne usine


JessicaJ - Hors-ligne – inscrit le 11.01.2013 
Posté le : 06.02.2014 à 20:12 Sujet du message : Usine désaffectée de Vincey 


Bon, je ne savais pas trop où en parler sans qu’on me prenne pour une folle ou bien qu’on m’accuse de mentir, du coup, je vais tout raconter ici. J’ai montré la photo à mes parents et mon frère, et ils sont persuadés que j’ai fait un montage ou un truc dans le genre. Bref, si vous avez une explication rationnelle ou que vous savez ce que c’est, j’aimerais vraiment le savoir parce que je trouve ça franchement flippant.

Donc, en ce moment, je suis en vacances avec mes parents dans notre maison de campagne. Pas très loin de chez nous, il y a une usine désaffectée où j’allais souvent avec ma cousine quand nous étions plus jeunes, à peine adolescentes. C’était un peu notre coin secret, à l’époque, et nous n’en avions parlé à personne. J’ai voulu y aller hier pour voir à quoi le coin ressemblait maintenant. J’ai demandé à mon frère de venir avec moi – parce que c’est quand même un endroit un peu glauque et que je n'y suis jamais allée toute seule. Et puis, avec ma cousine, on y a imaginé tellement d'histoires effrayantes quand on était petites que j'en garde un souvenir un peu dérangeant. 

Il fallait longer le canal et monter sur le côté, juste après un pommier. Quand nous sommes arrivés au bon chemin, l’endroit auparavant désert était totalement recouvert par les arbres, les buissons et les hautes herbes. Nous nous sommes frayés un chemin jusqu’à atteindre une petite route qui devait mener à l'usine à l'époque. Là, les herbes étaient moins denses et il était plus facile de se déplacer. Mon frère voulait déjà rentrer, car ce n’était vraiment pas facile de s'y déplacer, mais je voulais aller un peu plus loin – au moins jusqu'à atteindre le bâtiment principal de l'usine. Comme la route était coupée par de larges buissons et qu'il était impossible de passer par là, nous sommes passés sur des débris, de grands morceaux de tôles, des tuyaux, bref, ce qui devait être les ruines de réserves ou la décharge de l'usine.

Sur le chemin, j’ai pris rapidement des photos avec mon téléphone portable pour les envoyer à ma cousine et nous rappeler de bons souvenirs. Mais comme le sol était jonché de débris, j’ai dû vite ranger mon portable pour garder mon équilibre et ne pas trébucher. Au bout d’un moment, nous sommes tombés sur un grillage et un portail. Je me suis juste assez approchée pour voir un panneau où il était écrit « site surveillé par SNC ». Il n’était pas là avant et nous avions l’habitude d’escalader le grillage pour entrer dans l’usine en ruines. Mais mon frère en avait assez, alors nous avons fait demi-tour et nous sommes revenus sur nos pas.
   
Pour redescendre au canal, on devait passer par un chemin étroit où il y avait des ronces. J'ai voulu remettre mon gilet pour me protéger et j’ai réalisé qu'il n'était plus accroché autour de ma taille. Du coup, je suis revenue sur mes pas en essayant de me dépêcher malgré les arbres, les branches et les buissons que je devais écarter sur ma route. 

Je ne faisais pas vraiment la fière. C'est un endroit oppressant. Alors que j’allais rejoindre le chemin bétonné, une branche a craqué dans mon dos. j'ai sursauté et je me suis retournée mais il n’y avait rien. J'étais assez tendue, je repensais aux histoires de monstres que ma cousine adorait inventer. Puis je me suis éloignée de la route pour repasser là où nous étions allés. Je regardais par terre, à la recherche de mon gilet quand je me suis arrêtée net : devant moi, juste à côté d’un arbre, j'étais persuadée d’avoir vu quelque chose. Vous savez, comme lorsque l'on perçoit un mouvement dans notre vision périphérique mais, le temps de tourner la tête, il n'y a plus rien.

La boule au ventre mais essayant de me convaincre que ce n’était que mon imagination, j’ai continué d’avancer. Le chemin bétonné s’arrêtait et je devais escalader un monticule de terre où se trouvaient des morceaux de PVC éparpillés, puis des plaques de béton. Enfin, j’ai vu mon gilet. Il était quasiment au bout du chemin, à quelques centimètres du grillage. J’ai eu du mal à déglutir quand j’ai réalisé qu’il était posé à un endroit où je n’étais pas allée. Je m’étais arrêtée à une bonne dizaine de mètres de là, avant de faire demi-tour. J'ai essayé de me rassurer en me disant que ça devait être le vent mais j’ai senti une présence derrière moi, j’avais la sensation d’être observée. Mon gilet était là, à seulement quelques mètres, alors je me suis précipitée vers lui avant de me retourner en position de défense, les deux poings brandis, prête à en découdre.  

Mais il n’y avait rien, encore une fois. J'ai alors attrapé mon gilet et je me suis mise à courir pour retrouver mon frère, en sautant d’une dalle à une autre et en évitant les débris sur le sol. Et là, je vous jure, quelque chose m’a attrapé la cheville. J’ai fait un vol plané avant de me retrouver écrasée sur le sol, le visage et les mains écorchés. J’ai entendu comme un bruissement alors j’ai attrapé un morceau de PVC pointu et je me suis retournée brusquement, prête à me battre avec la personne qui m’avait attrapée. Mais, cette fois encore, il n’y avait rien. Je me suis relevée malgré la douleur et j’ai regardé tout autour, à travers les arbres et les débris. Toujours rien. Pourtant j’avais senti quelque chose tirer sur ma cheville, je n’avais pas rêvé !  

Bref, je n’ai pas attendu et je me suis précipitée vers mon frère. Au début, je ne retrouvais même plus le chemin, alors je l’ai appelé, terrifiée. Finalement, c’est lui qui m’a trouvée, il est remonté sur le chemin et il s’est arrêté net en me voyant. Mes mains et mes bras étaient pleins de coupures et je devais aussi en avoir sur le visage. Quand il m’a demandé ce qu'il m’était arrivé, j’ai simplement dit que j’avais trébuché parce que je ne voulais pas qu’il se moque de moi en disant que j’avais inventé des histoires. Puis, il s’est passé un truc tout aussi bizarre que le reste : il y a eu un craquement de branches juste derrière nous, puis un deuxième et un troisième, et le chien s’est mis à grogner. Il n’avait jamais fait ça. 

On est rentrés rapidement à la maison, tout ce que je voulais, c’était m’éloigner le plus rapidement de là. Lorsque nous sommes arrivés, j’étais tellement soulagée, vous n’imaginez pas. Puis, j’ai ouvert mon sac et j’ai pris mon portable. J’ai vérifié mes messages, Facebook, et ma boîte mail. Ma cousine m’avait envoyé un message, un simple « alors ? », car je lui avais dit que je retournerai à notre coin secret ce jour-là. C’est à ce moment-là que j’ai regardé les photos que j’avais prises un peu plus tôt.

Dites-moi, je ne suis pas folle, vous le voyez aussi ?


67 commentaires:

  1. Réponses
    1. ca fait 5 min que je cherche... ya rien de flippant x)

      Supprimer
    2. Vers le milieu à gauche, un masque venant d'une image connue :3

      Supprimer
  2. Intéressant, ça se produit à l'extérieur d'une usine désaffectée, un peu classique, l'horreur est suggérée, associée d'une certaine manière à la folie mais pas très glauque. Je pense voir à gauche, au milieu un espèce de masque blanc avec deux trous au niveau des yeux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On dirait aussi un tronc de bouleau. xD Sinon par terre, je vois un six.

      Supprimer
    2. Regarde bien les arbres : est-ce que tu vois quelque chose d'autre qui ressemble à un bouleau xD ? Non y a rien, alors ce serait quand même chelou en plein milieu un bout de tronc xD

      Supprimer
    3. il n'y a l'air d'avoir grand chose d'autre à trouver en faite xD
      Donc ça doit être le masque ^^

      Supprimer
    4. Weh t'as raison mais cette masque me fait penser un peu au seedeater

      Supprimer
  3. SPOILER



    Tout a gauche au milieu le masque blanc?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reste perplexe, on peut croire aussi à du bois de bouleau.

      Supprimer
  4. On dirait the pocket (je crois, je suis plus sûre du nom) mais en tout cas c'est troublant mais sympathique .3.

    RépondreSupprimer
  5. Alors, la pasta est sympa, thème simple mais sympa.
    Pour l'image, d'après ce que disait Thea, ce serait à gauche. Serait-ce vraiment tout à gauche, vers les feuilles de... Lierre, si je ne me trompe pas?
    Bref, c'est compliqué! XD

    RépondreSupprimer
  6. La pasta est vraiment très sympa à lire, et même sans arriver à voir quoi que ce soit sur la photo ça suggère plus facilement l'ambiance donc un bon point là-dessus. Mais effectivement je sais pas trop où chercher... A gauche y a un possible masque blanc, dans les fourrés du fond on peut voir tout et n'importe quoi... >.>

    RépondreSupprimer
  7. Bof, la photo je ne vois rien de spécial (le masque pour moi, c'est un tronc de bouleau), et puis c'est quoi ce chien qui sort de nulle part dans la pasta alors qu'on en a pas parlé avant ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah, je savait que je n’était pas fou, on parle bien d'un coup d'un chien alors qu'on n'y a pas fait allusion avant

      Supprimer
    2. Pourquoi en parler avant si c'est inutile ? Bon à la limite pour préciser un peu ok mais si ça sert pas... C'est mieux de pas s'encombrer d'une foule de détails

      Supprimer
    3. Les gens c'est un masque j'ai vérifié et le chien

      Supprimer
  8. Je vois cetelem moi XD, sinon bonne pasta

    RépondreSupprimer
  9. Sympa, pas très longue mais plaisante à lire. Sinon je vois également une sorte de masque blanc, un tronc j'y crois pas trop, c'est assez "épais" pour un tronc de bouleau non ?

    RépondreSupprimer
  10. J'aime beaucoup cette pasta et je suis contente qu'elle ait été acceptée :3

    RépondreSupprimer
  11. J'ai zoomé sur l'image pour analyser ce fameux masque blanc et je suis quasi sûr que c'est un morceau du tronc d'un bouleau, on peut voir que les proportions ne sont pas celles d'un visage (trop allongé). Malheureusement je ne peux pas en être certain, il faudrait la photo originale, celle-ci est trop petite et compressée, ça manque cruellement de détails. Mais alors si le masque n'en est pas un, je ne vois pas ce qu'il y a justement à voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un "monstre" n'a pas forcément de proportions égales à celles d'un être humain, c'est justement ça qui le rend "monstrueux".

      Supprimer
    2. J'ai aussi zoomer et ce qu'on peut voir est un masque et non un tronc de bouleau, on boit clairement les yeux et tout...

      Supprimer
  12. bonne pasta,mais le problème SPOILALERTE!!!!!





    si ce qu'on doit voir est l'espèce de forme blanche avec deux points noirs sencé représenter un personnage iconique du monde du cinéma d'horreur,alors,il est bien trop bas (perso,j'ai l'impression qu'il y a une grosse disproportion quelque part)
    mais a part ça,j'aime bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Non, Lucas, pas cette blague de merde avec la "Saw6", stp! XDDD

      Supprimer
    2. xD je sais pas pourquoi mais c'est en pleine journée de cours que j'ai pensé à scream #ScaryMovie

      Supprimer
  13. J'ai retrouver enfin mon ami il etait cacher la pendant tout ce temps

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Scream ? Pasque le mec dans Saw est différent.

      Supprimer
    2. il devait s'appeler chaussette sale pour aller avec une chaussure moche

      Supprimer
    3. Chaussette? Strange Word
      I would say : bas-sale

      Supprimer
  14. Tout ce que je vois, c'est un masque blanc caché dans les buissons...

    RépondreSupprimer
  15. l'homme noir des buissons5 sept. 2016 à 19:25:00

    J'ail l'impression qu'il y autre chose à observer , il y a ce fameux masque blanc , mais après avoir zoomé , au fond vers la gauche , il y a comme une forme humaine noire au yeux blancs/bleus , zoomez aussi , vous le verrez sûrement aussi . Ravi d'avoir pu aider si j'ai vu juste .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'avais vu aussi mais je crois que ses yeux sont des feuilles. ^^

      Supprimer
  16. ptetre quil ya rien de glauque sur la photo que la fille est vraiment folle car elle a cru voir la "chose" sur la photo...car moi perso je vois rien de bizzare !
    et puis ça reste mon avis, sinon tres bonne pasta !

    RépondreSupprimer
  17. ptetre quil ya rien de glauque sur la photo que la fille est vraiment folle car elle a cru voir la "chose" sur la photo...car moi perso je vois rien de bizzare !
    et puis ça reste mon avis, sinon tres bonne pasta !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non car il l'a montré à ses parents et son frère et ils ont dit que c'était un photomontage. ^^

      Supprimer
  18. Ca se trouve il n'y a rien à voir sur la photo. Et du coup cela prend sens au texte où tout vient de l'imaginaire de la narratrice. Imaginant tout et n'importe quoi à force de se rappeler des histoires racontées par son amie à l'époque. L'histoire du chien (venant de nul part) illustrant parfaitement des incohérences dans son récit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non car il l'a montré à ses parents et son frère et ils ont dit que c'était un photomontage. ^^

      Supprimer
  19. l'homme noir des buissons6 sept. 2016 à 17:51:00

    Je n'y avais pas pensé , c'est peut-être un cas de folie , mais j'ai du mal à voir comment la narratrice aurait imaginée se faire attraper , sauf si elle est capable de s'inventer des sensations , de toute évidence , la plupart des images du site sont juste retouchées pour concorder avec l'histoire (sauf smile.jpg bien sûr !) , donc il n'y a pas forcément quelque chose à y voir , et peut-être que le fameux "chien" qui déboule de nulle part est sûrement une faute/oubli de l'auteur , après je ne rejette pas l'idée que la narratrice invente son récit sous l'effet du stress car elle se rapelle les histoire de son amie et que sur l'image , le masque blanc soit la "chose" en question , mais je pense que c'est plutôt cette sorte de "silhouette" noire aux yeux brillants à l'arrière-plan , voilà , avis aux hypothèses !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non car il l'a montré à ses parents et son frère et ils ont dit que c'était un photomontage. ^^

      Supprimer
  20. En regardant de plus près, je remarque qu'en haut à gauche de l'image (le ciel), l'image est tellement sale qu'on ne dirait pas naturelle. Un peu comme retouchée (des barres blanches de pixels et quelques carrés de pixels bleu limite fluo) pour former quelques chose avec les feuillages?

    RépondreSupprimer
  21. Je pense pas que ce soit le "masque" qui semble plutot etre effectivement un tronc de boulot.
    Au centre, légèrement à gauche on distingue deux rond blancs suggèrant quelque peu des yeux, après, allez savoir si c'est effectivement ça

    RépondreSupprimer
  22. Gaster tu fout quoi a faire peur au gens XD

    RépondreSupprimer
  23. Je crois qu'il n'y a pas de masque
    Pour ma part je vois une silhouette (probablement faite de feuilles) à gauche entre les arbres, un peu en mode présence suspecte

    RépondreSupprimer
  24. Je sais pas pour vous, mais le masque blanc dans les buissons me fait penser au visage de Gaster. XD
    Oui, je suis une fan d'Undertale. -3-

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pourquoi Gaster se cacherait dans des buisson pour ... embété une gamine ? expliquez moi (moi aussi j'adore undertale)

      Supprimer
  25. Sur la photo on dirait Masky

    RépondreSupprimer
  26. Je vois plus un fantôme à gauche près des plantes moi

    RépondreSupprimer
  27. On le voit très clairement sur la photo..... on ne lui a pas attrapé la cheville.... elle a tous simplement trébuché sur le bout de bois en plein milieu de la photo ! Les craquements qu'elle entend c'est son frère qui a casser la branche pour la mettre en plein milieu du chemin

    RépondreSupprimer
  28. Quand on zoom sur la droite derrière l'arbre, on distingue comme une forme humaine avec un masque blanc !

    RépondreSupprimer
  29. c'est l'homme masqué dans Sailor Moon !! XD

    RépondreSupprimer
  30. Perso je trouve que le masque entre les feuillages ressemble à celui de Masky .-.
    Sinon la pasta est super ! Je l'ai bien aimé ^^
    À ces mots je vais me coucher, bonne lecture aux veilleurs. Et une excellente continuation à Creepypasta from the Crypt qui font des merveilles :3
    Douce nuitée ~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh tu me fais penser à une de mes anciennes amies à ta façon de parler ! :3

      Supprimer
  31. Superbe creepypasta, l'ambiance est bien pesante comme il faut !

    RépondreSupprimer