Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

samedi 24 septembre 2016

In foetu

Je suis chirurgien. Jusqu'à présent, j'ai eu affaire à un bon paquet d'étranges cas médicaux, mais l'un d'eux continuera de me hanter probablement jusqu'à ma mort.

En automne 1987, une anomalie médicale extrêmement rare a touché un pauvre enfant de 7 ans du nom de William. Je travaillais en tant que chirurgien en chef dans la petite ville de Montrose dans le Colorado. William était allé chez son pédiatre pour se plaindre de fortes douleurs venant de son ventre. Il disait aux docteurs qu'il avait un « homme » qui vivait en lui et qui refusait de le laisser tranquille jour et nuit. Il disait qu'il lui faisait mal à divers endroits, comme s'il tirait sur les ficelles d'une marionnette. On pouvait le voir souffrir et pleurer dans le bureau du médecin, suppliant qu'on le soulage de ses douleurs atroces. Sa mère était extrêmement inquiète. Le docteur a donc procédé à un examen complet mais n'a rien trouvé d'anormal. Il a simplement dit à la mère de le ramener à la maison, et lui a prescrit de puissants antidouleurs.

Quelques semaines se sont écoulées, tandis que la douleur du garçon empirait. Le docteur ne savait plus quoi penser. Il ne trouvait toujours rien d'anormal, prescrivant des antidouleurs de plus en plus forts. Un jour, la mère est arrivée dans un état de grande panique. Elle est entrée en criant que son fils mourrait, et qu'il saignait abondamment. William avait du sang qui dégoulinait de sa bouche, et il se traînait à quatre pattes, suppliant les médecins de le tuer. Horrifiés, ils l'ont envoyé à l'hôpital.

C'est donc à ce moment qu'il est parvenu à notre équipe médicale. Les docteurs ont déterminé qu'il avait une grosse tumeur au torse, après que les rayons X aient révélé une étrange formation dans sa cavité viscérale.

Il fallait opérer de toute urgence.

Moi et mon équipe avons rapidement enfilé nos masques et nos blouses avant de le conduire au travers des couloirs de l'hôpital. Nous avons accéléré lorsque le garçon s'est mis à hurler.

Nous lui avons mis un masque anesthésiant alors qu'il se tortillait et demandait à la mort de le prendre. Sa tête se balançait d'avant en arrière avec violence, comme s'il ne le contrôlait pas. Elle se balançait si fort qu'il a fallu deux docteurs pour la maintenir. Il a commencé à se calmer, jusqu'à ce que finalement ses yeux se ferment, alors que l'anesthésie faisait effet. Nous l'avons conduit en salle d'opération et lui avons arraché son t-shirt Spider-man. J'ai pris mon scalpel et j'ai ouvert son torse. La fine peau s'est ouverte et le sang a rapidement coulé, révélant des veines et du mucus. J'ai entendu un gargouillement venant de l'intérieur du gouffre sombre que j'avais créé. Nous avons placé des pinces à l'emplacement de l'incision et juste au moment où nous allions tirer, nous l'avons vu.

Venant de juste en dessous de ses abdominaux cramoisis, un bras a jailli. La chair s'est étirée jusqu'à se déchirer. Ça a projeté des morceaux sur nos visages ainsi que sur nos vêtements. Nous étions tous stupéfaits, pétrifiés par le choc. Le bras était petit et frêle, rouge, et visqueux tant il y avait de sang. Il reposait sur ses entrailles tailladées. Je me tenais là, bouche bée. Mon souffle restait coincé entre ma gorge et mes poumons. J'ai pris mon scalpel en tremblant puis j'ai ouvert la blessure plus profondément. J'ai jeté un œil à l'intérieur de la masse rose et rouge où j'ai vu un corps recroquevillé, et j'ai su que c'était un nourrisson. J'ai placé mes mains sur sa peau douce et écarlate pour tenter de le prendre. Il gigotait dans mes mains, et me fixait des yeux. Je l'ai pris, le tenant au-dessus du corps du pauvre garçon. L'enfant était intégralement recouvert de sang. Il avait des yeux étranges, auxquels il manquait la pupille et ses lèvres étaient étroitement serrées. Il était recroquevillé sur lui-même. Il ne ressemblait pas à un enfant, mais plutôt à un alien. Le plus surprenant était qu'il n'avait pas de cordon ombilical.

En voyant l'enfant gigoter, les médecins ont reculé avec horreur. Je bégayais, incapable d'articuler une phrase sensée. Je jure que je ne mens pas sur ce qui est arrivé par la suite. Le nourrisson me regardait et il a ouvert la bouche. Une grosse quantité de sang en a coulé. Il a commencé à pousser de petits cris stridents. C'était... Extrêmement désagréable à entendre.

Mes yeux étaient grands ouverts, et j'étais pétrifié. Les autres médecins se sont enfuis de la pièce en se bousculant.

L'enfant était dans mes mains criant toujours plus fort. Il s'arrêtait parfois quelques secondes pour cracher du sang dont il ravalait la moitié à chaque fois. Je l'ai finalement lâché, le laissant tomber sur le sol. Ça a provoqué un bruit sourd sur le carrelage avec un répugnant « crack ! » J'ai cru qu'il était mort, car il est resté immobile un moment. Puis finalement, il s'est mis à pleurer. À pleurer comme n'importe quel nourrisson, et pas comme un monstre. Je n'ai pas pu m'empêcher de m'approcher et de me pencher sur lui pour voir dans quel état il était.

Avec une rapidité effrayante, il m'a griffé au visage. Sans trop réfléchir, je me suis levée et je lui ai donné plusieurs coups de pied, espérant en finir avec cette abomination. Quand j'ai été sûr qu'il ne respirait plus, je me suis laissé tomber au sol et je n'ai pas bougé pendant plusieurs longues minutes.

La police est intervenue et m'a trouvé seul avec le cadavre du monstre. J'étais immobile, sous le choc. Pour ce qui est de William, son électrocardiogramme affichait une ligne plate, il a été déclaré mort d'une hémorragie. Un policier m'a aidé à me lever pour me faire sortir

Des recherches ont été menées et il a été établi que l'enfant était victime d'un rare cas appelé Foetus in foetu. Cela apparaît quand, durant la grossesse, des jumeaux sont procréés et l'un d'eux se fait enveloppé par l'autre, devenant un parasite. Quoi qu'il en soit, ce n'était pas un humain. Nous n'avons jamais pu en savoir plus sur lui car quand les policiers, moi et d'autres médecins sommes retournés dans le bloc une vingtaine de minutes plus tard, le corps de la chose avait disparu.



Traduction : Kintefleush

Source

55 commentaires:

  1. Pas mal la creepy c'est plutôt original la maladie ^^ , j'aime bien . 7/10 facilement ^^

    RépondreSupprimer
  2. Rooh zut moi aussi je voulais écrire une creepy sur ça -_-

    RépondreSupprimer
  3. Juste géniale!
    Bon, bien trash aussi, mais c'est trop bien!
    Super -kikoo oui je sais que ça se barrera pas sur ce site - creepypasta! :D

    RépondreSupprimer
  4. La maladie existe...j'aimerais pas avoir un foetus dans le bide perso et vous ?

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Creepypasta prévisible mais extrêmement bien écrite. Ces jumeaux un peu trop siamois. :)

    RépondreSupprimer
  7. Comment ça prévisible? Faut arrêter d'être parano un moment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connaissait déjà ce genre d'erreur génétique, et connaissant les creepypastas + étrange cas médicaux .. Je savais qu'il allait être dangereux et qu'il allait s'enfuir sans qu'on le retrouve. ^^

      Supprimer
    2. Et bien moi je ne connaissais pas.

      Supprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut pas s'mentir en même temps hein..

      Supprimer
    2. Popopo le clash ��

      Supprimer
    3. Quelle violence bon par contre j'avoue ca soule qu'elle dise a chaques fois que c'est prévisible en plus il n'y a pas de vraies chutes...

      Supprimer
  9. Sa existe cette maladie ptn une creepy qui peut existé !

    RépondreSupprimer
  10. Ça existe, c'est carrément horrible x) (même si le bébé à l'intérieur a que très trèèèès peu de chances de survivre). Sinon super pasta ^^

    RépondreSupprimer
  11. J'adore et j'attend la suite avec impatiente. Et oui je sais qu'il n'y aura pas de suite J'AI LE DROIT DE M'INVENTER UNE VIE MERDE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'as donné de faux espoirs.

      Supprimer
    2. on pourrait considérer le monstre du lait comme une suite

      Supprimer
    3. on pourrait considérer le monstre du lait comme une suite

      Supprimer
    4. Ah oui, le monstre du lait! Oui mais celui ci a 4 bras ... :/

      Supprimer
  12. Maman t’a attendu si longtemps.

    RépondreSupprimer
  13. A force de lire des pasta comme sa on va devenir tous parano et pretendre avoir un foetus alien dans le bide alor que s'est juste une grippe XD

    RépondreSupprimer
  14. Réponses
    1. Spiderman est apparu en 1962 :)

      Supprimer
    2. Les crétins qui pensent que le monde est né en même temps qu'eux...

      Supprimer
  15. Cela existe sans exister, à vrai dire. C'est un phénomène qui se produit lors de la mitose durant une grossesse gémellaire, les cellules " fortes " phagocytent les plus faibles et se développent normalement jusqu'au stade fœtale. Cela s'appelle un kyste dermoide, une simple masse graisseuse contenant des cheveux, des fragments d'os, parfois des dents et meme une esquisse de matière grise. On retrouve ce phénomène surtout chez les femmes car le kyste s'attache aux ovaires mais ca n'a rien de vivant et dangereux, seulement heriditaire et étrange.
    Une bizzarerie de la nature bien réelle reprise dans cette pasta facon " The thing " de S. King.
    Ça change, Je trouve ça pas mal!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y a aussi les cas de "jumeau parasite"

      Supprimer
    2. Jumeau parasite comme dans "La Part des Ténèbres" ("The Dark Half" en vo) :) de Stephen King :)

      Supprimer
  16. on a retrouver les origines du monstre du lait

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grace a toi une theorie intracreepypasta (oui j'ai le droit d'inventer des mots MERDE !!!) bref...
      A troté dans ma tete: apres que l'emoragie interne a tué William le foetus recouvert de sang a attendu que le bloc operatoire soit vide (graca a son cerveau hyper developpé) pour s'enfuir vers la maison des voisins de William et c'est caché dans le placard se nourrissant de lait de vache et maternel et tout ca a tout de suite extremement de sens!... Ou devrai'je dire...
      De sans!
      Nan serieux sa pourrait etre ca l'histoire !

      Supprimer
  17. J'ai bien aimé le moment où il rampait à 4 pattes et suppliait qu'on le tue :)

    RépondreSupprimer
  18. J'ai bien aimé le moment où il rampait à 4 pattes et suppliait qu'on le tue :)

    RépondreSupprimer
  19. C'est glauque mais j'adore

    RépondreSupprimer
  20. Bruh
    Nous lui avons mis un masque anesthésiant alors qu'il se tortillait et demandait à la mort de le prendre

    RépondreSupprimer
  21. http://www.japscan.com/lecture-en-ligne/tomie/volume-1/64.html :)

    RépondreSupprimer
  22. Géniale !
    Et étrangement ça me rappelle un épisode de xfiles où il y avait aussi une sirène, entre autres...

    RépondreSupprimer
  23. ...Woah mais en vrai ce sont les deux médecins qui me dégoûtent là.

    Genre, le pédiatre, le gosse hurle de douleur, il fait un exam, ne trouve rien, et lui file des antidouleurs sans le rediriger vers d'autres médecins spés pour des exams complémentaires ? Et il attend un mois que le gosse crache du sang pour bouger son cul ?! Mais comment ça se fait qu'il ait encore le droit d'exercer ?

    Et l'autre, qui fait tomber et bute à coups de pieds un bébé ? "Olala c'était un monstre il poussait des cris aigus et il avait pas de pupilles" Ouais, et il a aussi grandi dans le torse de son frère jumeau, à un moment faut pas être Athéna pour se dire que le foetus a pas franchement eu un développement optimum et qu'il a pu avoir des séquelles physiques j'sais pas.

    Je sais, je sais, c'est ridicule de s'énerver pour ça, mais en vrai le seul truc flippant que je vois là ce sont eux, et ce qui est encore plus flippant c'est que ce genre de gens, eux, ils existent vraiment aha...

    RépondreSupprimer
  24. Super pasta, mais tachée.... pas de sang, mais deja par le comportement du pédiatre (seriously wtf dude fait pas être humain pour attendre que le gosse soit presque crevé...)
    Et la mère, car perso mon gosse si il est dans cet état.. . Bah c'est pas chez le pédiatre que je vais l'emmener en premier XD.

    Et enfin une faire a la fin, "se fait enveloppé" qui m'a surpris étant-donné qu'on croise pas bcp de fautes sur ce site (Ou je tombe que sur des clean)

    Bref le reste est quand même super.

    (Et en temps que fan d'ALIEN, ça m'a vachement fait penser aux xenomorphes.
    Et le fait que ca existe en vrai cette "maladie"... bruh je veux même pas y penser)

    GG a l'auteur

    RépondreSupprimer