Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

vendredi 13 mai 2016

Intuitions

 Je voudrais partager le fruit d’une expérience personnelle. Comme avertissement j’aimerais dire que ce que j’ai découvert m’a beaucoup ébranlé, et encore le mot est faible.


En guise d’introduction, et parce que j’ai le sentiment que c’est nécessaire, je vais vous parler un peu de moi.
J’ai toujours été quelqu’un d’intuitif. Je pense que tout le monde a de l’intuition mais qu’elle est plus forte chez certaines personnes. Il m’est arrivé plusieurs fois dans ma vie d’être poussé à faire quelque chose sans raison apparente. Je ne sais pas vraiment comment expliquer ce phénomène, n’étant pas sûr de le comprendre moi-même. Disons que plusieurs fois, face à un choix par exemple, quelque chose d’irrationnel m’a poussé dans une direction plutôt qu’une autre et que ça a été bénéfique pour moi. Par ailleurs, je cerne assez vite les personnes que j’ai en face de moi, ma première impression est très souvent la bonne. Ce qui m’est très utile car je ressens quand une personne, un inconnu que je croise, est un danger.


Je peux également sentir les choses. Pas toujours, évidemment, mais cela m’arrive régulièrement. Pour vous donner un exemple je vais vous parler de ce qui m’est arrivé quand j’étais à l’université il y a quelques années. J’avais une matière où nous devions tous passer devant le reste de la promo pour un oral. La première séance nous nous étions vus attribuer ces exposés, nous savions donc à quelle date nous passerions. Mon tour approchait, et comme à mon habitude j’attendais la dernière minute pour effectuer mon devoir. Toute la semaine précédant mon passage à l’oral, j’ai ressenti quelque chose. Quelque chose que je n’arrivais pas à cerner, à comprendre. La veille de mon passage devant toute la classe, j’ai arrêté tout net de travailler, je SAVAIS que ce n’était pas nécessaire, que j’avais le temps de finir mon exposé plus tard. Le lendemain, mon devoir à peine commencé, je me suis rendu en cours comme d’habitude. Je me suis installé dans la salle, la moitié de ma promo était déjà là. L’heure du début de cours est arrivée, nous avons attendu mais notre professeur n’est jamais arrivé. Un membre du secrétariat est venu nous dire qu’il était absent.
Vous vous dites sûrement que j’ai eu de la chance, et c’est aussi ce que j’ai pensé sur le moment. Seulement voilà, ce n’était pas la première fois que ce genre de chose m’arrivait et ce n’était pas non plus la dernière.


Il y a quelques années et de façon très ponctuelle j’ai commencé à faire ce qu’on peut appeler des rêves prémonitoires. C’était sur des choses très banales, un objet, un animal que j’allais croiser dans la journée. Une fois, j’ai rêvé que j’avais une douleur, comme une torsion au niveau du flanc. Je me suis réveillé et la souffrance s’était évaporée. J'ai croisé ma mère et mon frère dans la matinée, et mon frère s'est plaint d’avoir mal quelque part. Je lui ai demandé ce qu'il avait, et il m’a décrit exactement ce que quelques instants plus tôt j’avais vécu en rêve. La même douleur, à l’exact même endroit. Ce n’était peut-être qu’une coïncidence mais c’était tout de même frappant.


Ce que je vivais n’avait rien d’extraordinaire non plus, je n’avais jamais prédit un accident par exemple. Mais cela me trottait dans la tête et je me suis mis à faire des recherches sur l’intuition et les rêves prémonitoires. J’ai développé une véritable fascination. Sur internet j’ai trouvé des exercices, des rituels, pour accroître son intuition et favoriser les rêves prémonitoires. Vous pouvez chercher, ça se trouve très facilement. Il y en a un qui revient très souvent avec une rose blanche à la pleine lune par exemple.


Toutes les recommandations que j’ai pu trouver ne marchaient pas à tous les coups. Mais plus le temps passait plus je sentais que mes intuitions devenaient plus fortes, plus justes. J’ai commencé à faire de plus en plus de rêves prémonitoires. Au début c’étaient encore des choses futiles, sans grande importance, mais de voir que je voyais juste pendant mon sommeil m’a encouragé à continuer mes expériences de méditation, de rituels etc.


Et puis un jour, j’ai rêvé que ma petite sœur avait un accident de voiture. J’avais l’heure et le lieu exacts. Seulement j’étais très loin de l’endroit. Je l’ai appelée pour la prévenir, lui dire qu’elle devait faire attention. Elle ne m’a pas cru. Ma famille n’a jamais été très réceptive à ce qui m’arrivait, elle prenait tout ça pour de la chance ou des coïncidences.


Ma sœur a eu son accident. Exactement à l’heure et l’endroit auxquels j’avais rêvé. Heureusement ce n’était pas très grave, du moins pour elle. Cependant elle avait renversé un piéton. Elle n’aurait pas pu l’éviter car il sortait littéralement de nulle part et avait traversé la chaussée sans regarder et comme un dératé. C’était un jeune homme. Il avait survécu mais avec de graves blessures. Aujourd’hui il est sûrement parfaitement remis, mais ma sœur est toujours autant traumatisée, elle ne conduit plus depuis ce jour et refuse de me parler. Je ne sais pas si c’est parce qu’elle culpabilise de ne pas m’avoir écouté ou si c’est parce qu’elle a peur de mes compétences. Les gens sont parfois effrayés par leur avenir et ne veulent absolument pas savoir ce qu’il leur réserve.


J’ai ensuite vu en rêve des choses plus graves, j’ai vu la mort d’un de mes proches. Quand celle-ci s’est réalisée, j’ai failli arrêter tous les exercices et rituels que j’avais pris l’habitude de faire pour de bon. D’ailleurs j’ai effectivement arrêté tout ça pendant trois ans et mes rêves sont devenus beaucoup moins fréquents. Puis la tentation et la fascination sont revenues et j’ai recommencé.


Il y a quelques mois j’ai réalisé un de mes plus grands rêves : un grand voyage à travers l’Asie. J’y suis allé avec un bon ami à moi, passionné également par le pouvoir de l’esprit, sans jamais toutefois s’être laissé tenter par le genre d’expériences et de rituels que j’avais pu effectuer. Mais il était très ouvert, et m’écoutait toujours avec grande attention quand je lui rapportais mes découvertes.


En Inde, alors que nous étions dans un bar en train justement de parler, sûrement un peu trop fort, de l’intuition et des rêves, un homme est venu nous accoster. Il nous a révélé qu’il avait entendu notre conversation et affirmé qu’il pouvait nous conduire à une personne spécialisée dans ce genre de phénomènes. Mon ami n’était pas très convaincu, il était méfiant. En temps normal je l’aurais été aussi mais quelque chose me poussait à suivre cet homme. C’est bien la seule fois de ma vie, où je n’aurais vraiment pas dû suivre mon intuition.


Nous avons suivi l’inconnu. Je m’attendais à ce qu’il nous amène dans un vieux taudis où une vieille femme nous lirait les lignes de la main et essaierait de nous vendre quelque mixture étrange pour trouver le bonheur. Au lieu de ça, nous sommes allés dans un appartement tout ce qu’il y avait de plus banal. La personne qui vivait là devait être quelqu’un d’aisé. Un homme est venu à notre rencontre. Il était habillé en costume, j’ai pensé qu’il rentrait du travail. L’homme qui nous a accostés et l’homme au costume ont échangé quelques instants en hindi. L’homme en costume s’est ensuite adressé à nous, et l’autre s’est retiré. Il nous a affirmé qu’il connaissait une technique très ancienne, qu’il tenait de ses ancêtres, pour ouvrir nos esprits, décupler notre intuition et obtenir en rêve la réponse à une question sur notre avenir. Mais pas n’importe quelle question, celle qui nous obsédait le plus, même inconsciemment. Je dois dire que sur le moment je n’avais pas vraiment de grande question à laquelle je cherchais désespérément une réponse mais je me suis prêté au jeu. Mon ami n’a pas voulu.


L’homme en costume m’a alors donné de l’encens. Il m’a expliqué que c’était un mélange de plusieurs plantes et notamment de jasmin qui était très bon pour ce genre de rêves sur l’avenir. Il m’a également donné une petite feuille où figurait un genre de prière, écrite en phonétique. Je devais répéter cela trois fois avant de m’endormir. Évidemment nous avons dû lui payer une certaine somme, mais j’ai trouvé que cela restait raisonnable. J’avais également l’interdiction de partager cette prière avec qui que ce soit. Sur le moment j’ai pensé que c’était pour protéger son commerce. J’ai promis et mon ami et moi sommes repartis d’où nous étions venus.


Nous sommes rentrés chez nous quelques jours plus tard, et j’ai bien évidemment essayé cette prière. J’ai allumé l’encens, et récité la formule trois fois.


Pendant mon sommeil, j’ai eu une réponse à une question que j’avais réussi à refouler. Une question qui avait pourri une bonne partie de mon adolescence. Elle m’avait déclenché de violentes crises d’angoisse et une peur constante. Puis un jour, ça avait fini par passer, doucement mais sûrement. Seulement, cette fichue prière avait ramené cette question. Car cette interrogation avait toujours été là, quelque part dans mon subconscient ou mon inconscient, bref, quelque part dans mon esprit.


Cette nuit-là, donc, il y a exactement quatre mois, j’ai fait un rêve incroyablement réaliste. C’était d’abord une suite de plusieurs flashes. J’ai vu une amie d’enfance hurler, elle était couverte de sang. Elle se trouvait dans un couloir de métro. Puis j’ai entendu une détonation assourdissante, et de nouveau des cris. S'en est suivi un autre flash, où j'étais mourant, avec ma famille à mon chevet. Les médecins disaient qu’ils n’avaient rien pu faire face à un cancer foudroyant. Sans transition, je me suis ensuite vu au cœur d’une émeute très violente, à Paris. Des gens crachaient leur colère et jetaient des projectiles sur les forces de l’ordre qui ripostaient à leur tour. On était en 2018. Puis soudainement je me suis retrouvé à Los Angeles, j’avais un journal à la main, on était le 3 mai 2019, quand soudain la terre s’est mise à trembler violemment. J’ai vu ensuite Venise sous les eaux, en fond sonore j’entendais un journaliste dire que nous étions en 2026.


Les flashs ont continué, je voyais des personnes qui me sont proches mourir soit de maladie, soit à cause de catastrophes naturelles, soit de manière violente à la suite d’agressions. Mais le plus frustrant c’est que pour ces flashs-là, je n’avais aucunes indications de temps ou de lieux.


Puis tout est soudainement devenu noir. J’ai alors entendu une voix, désincarnée. Elle parlait d’un ton monocorde. Elle n’a dit que quelques mots, gravés à jamais dans ma mémoire :


« Notre ère touche à sa fin, notre civilisation a dépassé depuis longtemps son apogée »


Puis il y a eu un long silence, je ne sentais ni ne voyais plus rien. Alors que je pensais me réveiller, la voix a dit une dernière chose, et puis je me suis réveillé.


Pendant mon adolescence, les guerres, la violence, les attentats m’obsédaient, me terrifiaient. J’avais constamment peur de l’avenir, j’avais développé cette peur irrationnelle de la fin du monde. Grâce à mes proches qui avaient su me raisonner, j’avais refoulé cette idée farfelue.


Mais aujourd’hui, je SAIS. Je sais que ma peur n’était pas si irrationnelle que ça. Même si je sais que ce n’est pas réellement la fin du monde qui nous attend mais la chute de notre civilisation. Je me suis réveillé avec la certitude d’être devant une vérité indiscutable : dans les prochaines années, la violence va s’accroître, il y aura plus de malades et plus de catastrophes naturelles. L’humanité ne s’éteindra pas, l’Homme s’adaptera comme il l’a toujours fait mais il faudra tout reconstruire. L’ordre que nous connaissons aura disparu.


Tout ça va aller très vite. Je n’ai pas de date, pas de fourchette, mais il suffit de regarder autour de vous. Les signes sont déjà là. Écoutez les informations, voyez comme la violence grandit, comme la peur devient petit à petit notre quotidien. Voyez le nombre de catastrophes naturelles chaque année. Voyez la montée de l’insatisfaction générale, l’épuisement des ressources, la disparition des espèces, des forêts, de la barrière de corail…


Ce rêve m’a terrifié, parce que je sais que c’était plus que ça. C’était la vérité, je le sais et le ressens au plus profond de moi. Mais le plus angoissant, c’est cette dernière phrase que la voix a prononcée avant que je me réveille:


«Vous êtes seuls, plus personne ne veille sur vous. »





commentaire

29 commentaires:

  1. Creepy très sympathique qui pourrait être une leçon pour l'Homme.
    👍

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (obligé d'écrire ici, le plugin bug chez mwa)
      Une pasta intéressante, elle utilise une grande faille qui joue sur le doute du lecteur, et c'est bien. Le trouble autour de ce sujet, intuitions et rèves prémonitoires la rend 'plausible, pour peu qu'on soit quelque initié à ces milieux.

      Rester si tard avant un lever dans 3h c'est stupide en fait.

      -Maniak

      Supprimer
  2. Pasta très intéressante avec un sujet réaliste

    RépondreSupprimer
  3. J'ai bien aimé, surtout la dernière phrase. Mais dans les 3 derniers paragraphes, elle ne m'a pas apprit grand chose de plus.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai beaucoup aimé cette pasta! Elle décrit bien ce qu'ils pourrait se passer dans une dizaine ou vingtaine d'années, à cause de toutes les conneries que nous faisons, nous, les Hommes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fin, les êtres humains quoi,bref, je pense que vous m'avez comprise.

      Supprimer
    2. Pour moi ce n'est pas vraiment une pasta... une pasta est normalement fictive mais la elle parrait plus réelle mis a part le passage de l'encens et des prières...

      Supprimer
    3. Pour moi ce n'est pas vraiment une pasta... une pasta est normalement fictive mais la elle parrait plus réelle mis a part le passage de l'encens et des prières...

      Supprimer
  5. Très original, creepypasta vraiment sympathique.
    Change de d'habitude et permet à tout le monde de se remettre en question et celle de notre cilivisation.

    RépondreSupprimer
  6. Cette pasta est réussie et bien flippante parce qu'elle est vraie en fait, notre monde part en couilles très rapidement et les visions du protagoniste sont loin d'être des délires irréalistes !

    RépondreSupprimer
  7. J'adore, j'en ai eu des frissons. C'est sûr que si on continue comme ça, on va se boiter et notre civilisation aura du mal à se relever.

    RépondreSupprimer
  8. WOW. Je vois pas quoi ajouter...

    RépondreSupprimer
  9. Très bonne pasta. Ni terrifiante, ni glauque, ni angoissante, mais fortement intriguante avec un message important à passer, qui pourrait s'avérer être la réalité et peut-être bien une véritable prémonition. Bien joué :)

    RépondreSupprimer
  10. Très bonne pasta mais je ne sais trop pourquoi...sans doute mon intuition l'étrange sensation de mensonge derrière les songes de ce pauvre Homme

    Amaranth

    RépondreSupprimer
  11. Chuck va bientôt arriver ;) #supernatural

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personne ne comprendra la référence malheureusement... ��

      Supprimer
  12. J'ai trop aimé ! ** J'adore la phrase de la fin :3

    RépondreSupprimer
  13. Un regroupement de clichés. Une pasta intéressante commençant pourtant avec une mystérieuse capacité prémonitoire, dommage que la chute vienne gâcher le reste. Ça pue. Heureusement la dernière phrase rattrape un peu. Pour faire une comparaison culinaire, c'est comme un bon plat genre escalope, qu'on laisse brûler, mais pour rattraper le goût on gratte un peu le noir et on rajoute de la bonne sauce au roquefort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup ton avis, et aussi ta comparaison XD
      Voilà, c'est tout ce que j'ai à dire.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  14. Ptn ça fait peur O_o... alors là je suis soufflée.

    RépondreSupprimer
  15. Très bien rédigée et vachement flippant, ça a des chances d'être réel dans quelques dizaines d'années...

    RépondreSupprimer
  16. Creepypasta qui repose à la fois sur les sciences occultes, et sur l'écologie...(À prendre au second degré ^_^).
    J'ai pris du plaisir à la lire...Pas mal...

    RépondreSupprimer
  17. La dernière phrase me fait penser à une autre pasta, Gateway of the Mind il me semble.

    RépondreSupprimer
  18. cette creepy est tres interresante pour moi car moi aussi je fais des reve prémonitoires mais moi c'est des truc tout con et tout banale.

    RépondreSupprimer
  19. Le jour ou' le monde part en steak, nous on va être en mode :

    "Je vous l'avais bien dit ! Vous devriez m'écouter plus souvent, pu...
    Purée ! Oui ! C'est ce que j'allais dire !"

    XD

    *cerveau qui sort par les oreilles*

    RépondreSupprimer