Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

dimanche 17 avril 2016

Derrière les portes (With a Loaded 44)

Peu de temps après que Pépé Arthur se soit suicidé, Mémé a commencé à agir de façon étrange. Elle a engagé des ouvriers pour retirer toutes les portes intérieures de sa maison et clouer les portes avant et arrière qui donnaient sur l'extérieur. Elle entrait et sortait par une une fenêtre et refusait catégoriquement d'aller dans un endroit avec des portes ouvertes.

Nous n'avions pas d'autre choix que de la placer dans un établissement spécialisé. Les infirmières ne nous ont bien entendu pas autorisés à démonter la porte de sa chambre, mais ont promis de toujours la garder fermée. C'était le mieux que nous puissions faire.
La peur des portes est appelée entamaphobie. Je me suis renseigné la-dessus. Mais ce n'était pas vraiment le problème de Mémé. C'étaient les portes ouvertes qui lui faisaient peur, et plus précisément l'espace invisible derrière elles.

"Qu'est-ce qu'il y a derrière les portes ?" lui avions-nous demandé. "De quoi as-tu peur ?"

"Je ne peux vous le dire", répondait-elle toujours. "Je tiens trop à vous."

Tout le monde pensait qu'elle était sénile, mais je n'en étais pas si sûr. Je veux dire, quel est le premier endroit que les flics vérifient quand ils rentrent dans une pièce hostile ? Cet espace caché, dangereux et inconnu derrière une porte ouverte.

J'ai commencé à remarquer les portes ouvertes partout ; au travail, à l'école, dans mon appartement. Pensez à votre propre maison. Est-ce qu'il y a une porte qui s'ouvre contre un mur ? Qu'est-ce qu'il y a derrière ? De l'air ? Des vêtements sur un crochet ? Comment pouvez-vous en être certain ? Vous pouvez y rejeter un coup d'œil, mais à la seconde où vous vous retournez, cela redevient le territoire de l'inconnu.

Mémé se portait bien depuis un certain temps, puis quelque chose d'horrible est arrivé. Les docteurs pensaient qu'il s'agissait d'une tentative de suicide parce que Mémé avait les mêmes blessures qui ont tué son mari, Arthur. Ils ont rejeté la faute sur un accroissement de son anxiété, causé par la négligence d'un nouvel infirmier qui avait oublié de fermer sa porte.

Foutaises. Mémé n'aurait jamais pu se faire ça. Elle n'en avait pas la force, et en plus elle gardait toujours ses ongles courts.
Je me suis assis à ses côtés pendant des heures, tenant ce qu'il restait de sa main. Juste avant de mourir, elle a parlé.

"Arthur, mon amour, tu avais raison. Il ne peut pas être arrêté. Le seul et unique moyen d'être en sécurité est de ne pas savoir."


Évidemment, elle pensait que j'étais Pépé Arthur, mais je n'avais pas le temps de lui expliquer. Je devais lui reposer cette vieille question. Je devais savoir.

"Qu'est-ce qu'il y a derrière les portes ?"

"Celui qui attend, celui qui est enfermé dans les ombres. Une fois que tu connais son existence, il se réveille. Quand tu crois qu'il est derrière la porte, ça le libère. Et quand tu es effrayé, c'est à ce moment qu'il vient pour toi."

Mémé a souri.

"Mais ça n'arrivera plus jamais, Arthur, parce que nous sommes les seuls à savoir. Et je n'en parlerai à personne."



Traduction : Chói Tai 

Texte original ici.

34 commentaires:

  1. Fort intriguant ce creepypasta. J'ai adoré ^^

    RépondreSupprimer
  2. Ouais mais non, c'est sympa mais c'est vu et revu, ça me touche plus comme les premières fois mais bon, elle reste sympa hein :)

    RépondreSupprimer
  3. Merci, je regarde derrière mes portes maintenant!

    RépondreSupprimer
  4. Lol elle a causer la mort de son petit fils

    RépondreSupprimer
  5. Elle est sympa, c'est vrai que c'est intriguant quand même

    RépondreSupprimer
  6. J'adore cette creepypasta.

    RépondreSupprimer
  7. Pas mal, mais elle m'a fait moins d'effet que le jeu de l'âme sérieusement (pour ceux qui l'ont pas lu et qui veulent flipper leurs mères pendant 1 semaine allez la lire sérieux x) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais aller la lire *-*

      Supprimer
    2. Franchement, les deux s'égalent pour moi. ^^

      Supprimer
    3. Je suis aller la lire, j'adoooore !

      Supprimer
    4. Fausse publicité,connard

      Supprimer
  8. J'ai du trop lire de pasta, plus aucune ne me fais avoir ne serais-ce qu'un frisson :'(
    Mais elle reste quand même très sympa !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu es fort en anglais, je te conseille reddit.com/r/nosleep (histoire longues )ou reddit.com/r/shortscarystories (histoires courtes). Pense a trier par ''top - all time'' pour avoir les meilleures.

      Supprimer
    2. si tu veux avoir ce frisson à nouveau https://www.youtube.com/watch?v=qcseQc-4UgY regarde de 5:40 à 7:25

      Supprimer
  9. Très sympa celle là... Pas exceptionnelle, mais sympa.

    RépondreSupprimer
  10. 0_0 sérieux cette creepy sa fait penser...

    RépondreSupprimer
  11. Pauvre enfant '-' Sinon j'ai beaucoup aimé la Pasta !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pauvre nous, ouais. Nous aussi on sait maintenant

      Supprimer
  12. Je trouve cette creepypasta très mystérieuse. J'aime beaucoup ^^

    RépondreSupprimer
  13. On peux m'expliquer la fin

    RépondreSupprimer
  14. Okay, sympa mais bon, je préfère La Petite Tête Noire. (d'ailleurs, a cause de cette creepy je dors plus sur le côté. Seulement sur le dos)

    RépondreSupprimer
  15. Et merci pour ce meurtre de masse mamie

    RépondreSupprimer
  16. Mon Dieu !! Je sens que moi aussi je vais avoir peur des portes ouvertes !!! X'D

    RépondreSupprimer