Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

samedi 31 janvier 2015

Necrosleep

My Disconnected Life
Auteur: Reed Murdock
16/10/2014


Salut les gars, aujourd'hui j'ai décidé d'ouvrir ce blog pour vous parler de ma nouvelle vie. La plupart de ceux qui me liront sont probablement des amis et des connaissances, mais pour tous les autres, je vais en dire un peu plus sur moi. Je m'appelle Reed, je viens de déménager de chez mes parents (Dieu merci) et aujourd'hui je vis ma vie sans que personne ne puisse plus m'embêter. Techniquement, c'est moi qui ai débarrassé le plancher, mais ils avaient clairement prévu de me chasser. Personne ne veut d'un addict au crack dans mon genre, même pas mes propres géniteurs. Enfin, pas que ça ait de l'importance.

Peu importe, je suis ma propre route maintenant. J'ai dû laisser tomber une bonne partie de mon confort - si on peut appeler confort la cuisine de ma mère. Je préfère largement vivre de nouilles instantanées, de toutes façons. Les jours où je suis d'humeur fantaisiste, je prends du maïs grillé.

En parlant de ça, je dois vous avouer que mon appartement est tout sauf fantaisiste. En fait, j'ai pris le moins cher que j'ai pu trouver. Le dicton "tu as ce que tu payes" me paraît particulièrement vrai quand j'essaie de dormir au son de ce que je suppose être une vieille qui se fait agresser dans la ruelle d'à côté. Mon petit sanctuaire se compose d'une pièce à vivre, d'une kitchenette, d'une salle de bains et d'un WC. Les murs ne sont pas plus épais que du carton et le tapis est taché de Dieu sait quoi, mais tout ça me suffit.

Une chatte du nom de Brindille vit avec moi. Elle est de cette race étrange dépourvue de poils, et c'est du coup un sujet de conversation régulier. On me demande souvent pourquoi le chat a la peau retournée, ou si c'est la victime d'une tentative de taxidermie ratée.

Aussi pourrie que ma vie puisse paraître, vivre de rien a ses avantages. Mon coût de vie est voisin de zéro, de sorte que je peux me contenter de petits boulots sur internet sans même quitter ma maison. Je passe la moitié du mois à pondre des avis bidon sur des produits que je n'ai pas consommés et à remplir des sondages sur des sujets politiques auxquels je ne comprends rien, et l'autre moitié à surfer sur le net et à regarder des copies piratées d'épisodes des X-files. Je n'ai même pas à payer ma connexion, je profite du wi-fi des voisins. Je parie qu'ils dépassent de loin leur forfait. Oh, et puis, c'est pas mon problème.

Je mettrai ce blog à jour tous les un ou deux jours suivant ce que j'aurai à dire. Merci d'avoir lu mon pavé, heureusement ma vie va devenir un peu plus excitante dans les jours à venir.

-Reed



18/10/2014

J'ai décidé de faire quelque chose que je ne fais pas d'habitude. Il est 3 heures du matin et j'ai l'intention de rester debout toute la nuit, une réserve de boissons caféinées à mes côtés. Pourquoi je fais ça, vous me demanderez ? Car je cherche à passer naturellement à un mode de vie nocturne. En d'autres termes, je vais vivre la nuit et dormir le jour. Il y a plein de bonnes raisons de le faire :

1- Il y a moins de gens dehors la nuit, sortir de l'immeuble sera moins désagréable.

2- Les UV solaires peuvent vous filer le cancer, pas vrai ?

3- Briser les normes sociales.

4- La vitesse de ma connexion semble s'accélérer légèrement au-delà de minuit.

5- On est dans un pays libre, j'ai même pas à me justifier en fait.

Aussi, j'ai rejoint un forum plutôt cool, ça s'appelle Nocturnal Underground. Naturellement, il est fréquenté par plein de reclus et de misanthropes cyniques. C'est juste parfait pour moi. Je me suis inscrit tout de suite après l'avoir découvert et les membres du forum se sont révélés très accueillants. Ce n'est pas la plus connue des destinations de ce genre sur internet, plutôt un petit trou perdu au milieu d'une énorme culture souterraine.

Il me semble qu'on partage tous le même goût pour l'isolement social, ce qui est génial, parce qu'avant ça je pensais vraiment être le seul taré à être dans ce cas, à ne pas supporter de parler à des personnes normales. Après tout, c'est les mêmes "gens normaux" qui me disent que j'ai pas le droit de fumer telle ou telle substance, comme si ça les regardait.

Je vous en dirai un peu plus sur comment cette occupation nocturne fonctionne pour moi. Prochainement.

-Reed



21/10/2014

Je m'habitue très bien à mon nouveau mode de vie. Je crois que je peux même dire que c'est comme ça que j'aurais toujours dû vivre. Internet est un endroit bien plus intéressant durant la nuit.

Tout s'est passé plutôt normalement ces derniers temps, à une exception près.

La nuit dernière, j'ai reçu un message privé sur Nocturnal Underground. Voici le message copié-collé pour votre plus grand plaisir :

---
De: Revelation616
À: Reedman07
Sujet: necrosleep.net

Mes félicitations, Reedman07. Vous avez obtenu une invitation pour un site privé qui va changer votre vie à jamais. Découvrez ce que la société vous cache sur necrosleep.net

Utilisez ce code d'accès personnel pour vous connecter : DCXVI

Découvrez ce que vous avez manqué toute votre vie durant.

necrosleep.net
---

Ça ressemblait à une grosse arnaque, mais ça a piqué mon intérêt. Je n'ai pas pu résister à l'envie d'aller voir juste pour voir ce que ça pouvait être.


Je me suis donc rendu à l'adresse indiquée et je me suis retrouvé sur une page entièrement noire. J'ai remarqué le curseur clignotant au centre de la page, qui m'indiquait que je pouvais taper du texte ici. J'ai supposé que c'était là que je devais entrer mon mot de passe. Et je supposais bien.

En accédant à la page d'accueil, j'ai immédiatement remarqué que tout le texte était en russe, à l'exception de la bannière qui affichait un simple "necrosleep.net" en anglais. Mon navigateur m'a offert de traduire la page, j'ai cliqué sur oui.

Maintenant que j'y pense, ce site était clairement louche. Celui qui l'avait conçu n'avait pas l'air très versé dans le web design, on aurait plus dit un bloc-notes qu'un véritable site web. Le fond était noir, le texte écrit en police courier très commune, et sous le titre, il y avait plusieurs hyperliens rouges : Accueil, Boutique, Secret, Crédits. Voici un extrait de la page d'accueil :

---
Bienvenue sur necrosleep.net

Ce site n'est accessible que sur invitation. Seuls les visiteurs sélectionnés ont accès à nos produits spéciaux qui changeront leur vie à jamais.

Necrosleep est un produit qui annule, sans conséquence négative, le besoin biologique de sommeil, cela grâce à notre formule secrète. Une pilule chaque jour et vous ne ressentirez plus jamais l'envie de dormir.

Essayez vous-même en cliquant sur le lien "Boutique" ci-dessus. Si Necrosleep ne change pas votre vie, nous vous rembourserons intégralement.

Votre étonnement est garanti.

---

C'est plutôt osé, comme affirmation. Il n'y a aucune raison pour que ça marche réellement, sinon tout le monde en prendrait. Évidemment, j'étais sceptique, et je le suis toujours, mais j'ai continué à naviguer sur le site par simple curiosité. J'ai cliqué sur "Secret", ce qui m'a amené à une autre page. Voici le texte qui était affiché :

---
Le Necrosleep est composé de produits rares que nous ne pouvons pas divulguer pour des raisons de secret industriel. Afin que notre produit demeure disponible, nous ne le distribuons que via des canaux alternatifs et depuis un fournisseur unique.

Le principe actif du Necrosleep est l'aboutissement de longues années de recherches de la part des scientifiques et des médecins pour remplacer le sommeil par l'état conscient. Nous sommes parvenus à nos fins là où tous les autres ont échoué, par la seule volonté de notre maître.

Nous pouvons vous affirmer de façon certaine que Necrosleep va changer votre vie, et que vous ne ressentirez plus jamais la fatigue.

Ouvrez-vous à notre secret.

---

"Canaux alternatifs"? Marché noir, je suppose. Tout ça ne me paraissait pas très légal. Pas que je me soucie de la loi, juste que ça me mettait pas trop en confiance.

Peu importe, je me suis dit, j'ai continué en cliquant sur le lien "Crédits". J'ai eu un léger haut-le-cœur en découvrant la photo la plus dérangeante que j'avais jamais vue d'une personne vivante. C'était un vieux portrait en noir et blanc, représentant un grand homme en blouse blanche. S'il n'avait pas été debout, j'aurais bien dit qu'il était mort, mais je suppose qu'il était simplement gravement malade - et certainement aveugle, à voir ses yeux pâles et sans vie. Aucune trace d'émotion sur son visage.

Il y avait une ligne de texte en-dessous, que je vous retranscris :

---
Le génial docteur Hail A. Stan, pionnier dans la mise au point du Necrosleep, serviteur de notre maître et fondateur de l'Institut Ukrainien de Médecine Occulte. Ses travaux se poursuivent encore aujourd'hui.
---

"Serviteur de notre maître", "Médecine occulte"... J'ai peut-être regardé trop de films d'horreur, mais c'est pas ce que j'appellerais des techniques de vente typiques. Ils font peut-être partie d'un groupe religieux bizarre ? J'avoue que j'étais un peu mal à l'aise, mais bien moins que fasciné. J'ai cliqué sur le lien "boutique", encore une fois plus par curiosité qu'autre chose.

Il s'avère qu'une seule pilule a déjà un coût astronomique en monnaie russe, et j'ai calculé que ça équivalait à environ 130 dollars américains par comprimé. Ridicule ! Même si j'en avais eu les moyens, je m'en serais pas payé une seule. J'ai quitté le site immédiatement après.

Je me dis maintenant que ce n'était sans doute rien d'autre qu'une tentative maladroite de m'escroquer, ou que l'initiative venait d'une secte bizarre. D'un autre côté, ça aura rendu ma journée plus intéressante qu'à l'ordinaire.

-Reed


22/10/2014

J'ai ouvert un thread sur Nocturnal Underground au sujet du mystérieux utilisateur qui m'a envoyé le message privé. Je voulais en savoir plus au sujet de necrosleep.net, et découvrir qui était cet utilisateur était la première étape de mon enquête. Je vous copie-colle notre conversation :

---
Reedman07 : Salut les gens, j'espère que je n'enfreins pas les règles en postant ça dans la section "troll et harcèlement", mais je voyais pas d'autre endroit où caser ça. Je me suis dit que cet incident pourrait être considéré comme du spam si d'autres utilisateurs avaient reçu la même pub que moi. En fait, l'autre jour, j'ai reçu un MP d'un utilisateur que je n'avais jamais vu avant, son pseudo est Revelation616, et le message était une publicité pour ce que je pense être un supplément. Quelqu'un l'a déjà vu avant sur le forum ? De mon côté je suis sûr que non. Si vous avez des infos là-dessus ce serait sympa !

Cosmic_Trashbin : Je ne reconnais pas le pseudo, il doit être nouveau ou inactif. Quel était le contenu du message ? On pourra toujours contacter un admin pour demander un ban.

Reedman07 : Voilà une capture d'écran du message. [Message.jpg]

Cosmic_Trashbin : Bizarre. Tu as visité le site ? J'espère que non, c'est sûrement bourré de virus là-bas. lol

B3457w4rf4r3 : Je viens d'essayer, c'est rien d'autre qu'un écran noir. Le code d'accès ne marche pas, quand je l'entre, j'ai une pop-up qui me dit que mon IP est invalide.

Reedman07 : Évidemment que j'y suis allé. J'ai pas pu résister.

Thuglyfe4lyfe : Ça marche pas non plus de mon côté. IP invalide.

Cosmic_Trashbin : Si ça marche seulement avec Reedman c'est que ça doit être lié à son IP, d'une manière ou d'une autre. Tu peux prendre quelques captures d'écran du site? ça m'intéresse.

Reedman07 : Et voilà. La page était en russe, je l'ai traduite avec mon navigateur. [Main.jpg] [Purchase.jpg] [Secret.jpg] [Credit.jpg]



B3457w4rf4r3 : C'est vraiment chelou ton truc.

Cosmic_Trashbin : Wow. Ne pense même pas à t'approcher, t'as cherché les ennuis rien qu'en cliquant sur le lien. Ils t'ont peut-être même déjà collé un keylogger à l'heure où je te parle.

B3457w4rf4r3 : Sans parler du fait que cette merde est probablement coupée au cyanure.

Cosmic_Trashbin : S'il est assez stupide pour en acheter, notre pool génétique sera meilleur sans lui, de toutes façons.

B3457w4rf4r3 : Ne jamais faire confiance à un russe.

Thuglyfe4lyfe : Je suis russe et je trouve ce message très insultant.

B3457w4rf4r3 : tu prétendais être asiat la semaine dernière, va falloir faire ton choix !

Reedman07 : Je quitte le thread cinq minutes et c'est déjà le chaos. Maintenant tout le monde se calme [censuré]. Évidemment que je vais pas toucher à ça, ces soi-disant pilules-miracle sont à 130$ la pièce. Vous me prenez pour qui, Johnny Cash ?

Thuglyfe4lyfe : c'est pas parce qu'il s'appelait cash qu'il avait beaucoup d'argent ou quoi que ce soit

B3457w4rf4r3 : Évidemment qu'il était riche [censuré], c'est Johnny [censuré] de Cash.

Cosmic_Trashbin : Et qui a eu l'idée géniale de mettre un système de censure ? Cet homme est un [censuré] de débile.

Reedman07 : Avant que ce topic finisse de dégénérer, laissez-moi juste le temps de vous dire que j'ai mis du ruban adhésif sur l'objectif de ma webcam, mais c'est sûrement juste quelqu'un qui voulait mon code de carte bleue ou un truc du genre. Je ferai quelques recherches demain, le soleil s'est levé depuis 3 heures et je suis à cours de boissons énergisantes.

Cosmic_Trashbin : J'en toucherai deux mots aux admins. Le spam n'est pas toléré ici. Faudra aussi que je voie s'ils veulent bien enlever la censure, aussi.
---

Plus tard, j'ai reçu un message de HGWishingWells (un des administrateurs) me disant que le pseudo "Revelation616" n'existe pas dans la base de données, et que le seul moyen pour que j'aie reçu ce message était que le client de messagerie ait été forcé. En d'autres termes, quelqu'un a hacké le système juste pour m'envoyer un spam. N'importe quoi.

-Reed


23/10/2014

Finalement, j'ai commencé à chercher "Necrosleep" sur Google. Les résultats étaient principalement des chaînes Youtube sans rapport avec mon problème ou des vieux groupes de screamo des années 90, mais j'ai fini par repérer au milieu de tout ça un lien vers un post sur FastMD.com. On pouvait lire sous le résultat, "quelqu'un sait si le necrosleep marche pour de vrai ?" J'ai donc sélectionné le résultat, pour finir redirigé sur une page d'erreur : "Le message que vous recherchez a été supprimé et n'est plus disponible". J'aurais dû me douter. Ça ne pouvait pas être si simple.

Je suis revenu à la liste des résultats, et j'ai dû passer en revue plusieurs pages avant de tomber sur un vieux topic d'un forum de gaming où le site necrosleep.net était mentionné. Ce coup-ci, le message n'avait pas été supprimé. Au milieu d'une conversation au sujet de comment maximiser les récoltes dans un jeu de stratégie médiéval dont j'ai oublié le nom, un des utilisateurs prétendait avoir consommé du necrosleep afin de prendre soin de ses fermes 24 heures par jour.

Inutile de vous dire que les autres usagers étaient sceptiques. Le membre avait posté un lien vers necrosleep.net pour étayer ses dires, et évidemment échouait à les convaincre puisque -vous l'avez deviné- le site était ouvert à sa seule IP. De plus, il avait reçu le même code d'accès que moi (DCXVI), ce qui me laissait deviner que ce n'était qu'une petite formalité mise en place dans le but que l'invité se sente spécial. Mais ça n'expliquait pas comment ni pourquoi mon IP -et apparemment celles d'autres gens- avait été désignée parmi toutes les autres.

Ce vantard a alors affirmé que son score dans le jeu était la preuve irréfutable qu'il était resté constamment éveillé pendant tout ce temps. Mis en relation avec le temps d'existence de son compte, c'est vrai que son score était excessivement élevé. Si élevé, en fait, qu'il aurait été impossible pour lui de l'atteindre en un laps de temps si court, à moins qu'il ait joué continuellement au moins 21 heures chaque jour, ce qui ne lui laissait pratiquement pas de temps pour dormir.

Malgré ça, les autres avaient attribué sa réussite à un programme automatique qui jouait à sa place durant la nuit. L'usage d'un bot étant considéré comme de la triche, l'utilisateur avait été banni, d'après le message du modérateur à la fin du topic. En-dessous de son avatar, en petites lettres rouges, "Banni pour triche, 12/8/2006".

Je n'ai pas trouvé d'autre résultat pertinent que ce soit pour "Necrosleep" ou "necrosleep.net". On dirait que ces dealers sont particulièrement discrets. Je meurs d'envie de savoir leurs vraies motivations, après tout il y a des tas de manières bien plus subtiles et plus efficaces d'arnaquer les gens sur internet. Ça pourrait être une grosse blague, mais alors elle remonte au moins à 2006. Mais peut-être que certaines blagues ne meurent jamais.

-Reed


25/10/2014

J'ai reçu un autre MP de Revelation616. Est-ce que je suis le seul à être effrayé par ce pseudo ? En sachant ce que je sais maintenant, je me sens mal à l'aise en pensant à tous les moyens que ce type déploie pour me contacter. Pour une raison qui m'échappe, ils infiltrent le système juste pour m'envoyer ces messages et me faire ces "offres". Voici le message que je viens de recevoir :

---
De : Revelation616
À : Reedman07
Sujet : necrosleep.net/backdoor

Félicitations, Reedman07. Vous avez été sélectionné pour recevoir un essai gratuit de 30 jours de Necrosleep. Venez réclamer votre cadeau exclusif sur necrosleep.net/backdoor

Découvrez ce à côté de quoi vous êtes passé durant toute votre vie, et cela, sans aucun risque.

necrosleep.net/backdoor
---

Une fois de plus, ma curiosité l'a emporté. Je me suis préparé à faire face à une possible arnaque, et j'ai cliqué sur le lien. Je suis tombé sur une page contenant un champ pour entrer mon adresse, et rien d'autre. J'ai pris le temps d'y réfléchir, me disant bien que ces gens pouvaient avoir de mauvaises intentions. Mais si je donnais l'adresse de ma boîte aux lettres, qu'est-ce qu'il pourrait bien m'arriver ? Dans le pire des cas, je recevrais du courrier publicitaire ou des pilules défectueuses. En fait, c'est seulement au moment de recevoir ce qu'ils m'enverraient que je découvrirais ce qu'ils attendaient de moi...

J'ai entré mon adresse.

-Reed


28/10/2014

J'ai décidé de retourner sur le thread que j'avais ouvert sur Nocturnal Underground pour tenir mon monde au courant. Comme vous pouvez vous y attendre, ils ont eu des réactions plutôt amusantes :

---
Reedman07 : Eh bien, les gars, ça a recommencé. Regardez ça. [Message2.jpg]

Cosmic_Trashbin : Ne me dis pas que t'as cliqué sur celui-là aussi.

Reedman07 : J'ai cliqué. Puis ça m'a demandé mon adresse. Mais pas de panique, je n'ai mis que ma boîte postale.

Cosmic_Trashbin : [censuré] mais t'es dingue !?

Reedman07 : J'en déduis que tu n'as pas su persuader les admins d'enlever la censure.

Cosmic_Trashbin : Bien deviné Sherlock. Apparemment ça leur fait mal au coeur de nous voir nous [censuré] sur la gueule.

Reedman07 : Je serais même pas surpris que HGWishingWells m'envoie ces messages juste pour attiser la controverse...

HGWishingWells : Moi non plus ;)

Cosmic_Trashbin : Le mystère est résolu. Tout le monde rentre chez lui.

HGWishingWells : Non sérieusement, je n'ai strictement rien à voir là-dedans. Je le jure sur la vie de mon arrière-grand-mère !

Reedman07 : Jurer sur la vie d'une personne déjà morte n'est pas la manière la plus convaincante de prêter serment !

Cosmic_Trashbin : Je crois que la blague est allée trop loin. HG, tu l'as fait ou pas ?

HGWishingWells : Non, réellement, je n'ai rien fait de tel. Les autres admins et moi, on était vraiment perplexes en voyant d'où le message provenait. Ou plutôt, d'où il ne venait pas. En tout cas il ne vient d'aucun utilisateur enregistré.

B3457w4rf4r3 : Et s'ils t'envoient réellement les médocs, tu vas vraiment les essayer ? Je le ferais pas même si on me payait 100.000 balles pour tester cette [censuré]

Cosmic_Trashbin : Personnellement, je te garantis que ce truc est trop beau pour être vrai. Aucune substance ne peut te maintenir éveillé éternellement.

HGWishingWells : J'approuve Cosmic. Reste-en là.

Reedman07 : Même s'ils m'envoient les pilules et que c'est pas juste du courrier publicitaire, j'y toucherai pas sans avoir trouvé un minimum d'infos supplémentaires. Vous me croyez vraiment stupide à ce point? Détendez-vous, les mecs. Je crois que je vais arrêter de parler sur ce thread, donc si vous voulez voir les progrès de mon enquête, gardez un œil sur mon blog. Le lien est dans mon profil.
---

Bien, nous avons donc plus ou moins écarté l'hypothèse d'une farce des admins. Je pense pas qu'HG maintiendrait le doute si longtemps. Et même si les autres admins étaient dans le coup, je pense pas qu'ils iraient jusqu'à falsifier un site russe. Tout ça est beaucoup trop étrange.

-Reed


30/10/2014

La nuit dernière, un de mes potes a déposé le courrier devant ma porte (service qu'il me rendait en échange d'un peu d'aide pour le codage d'une animation flash). Je ferais pratiquement n'importe quoi pour éviter de quitter l'immeuble. Mais c'est pas le sujet ; parmi les lettres, il y avait une enveloppe qui ne portait pas l'adresse de l'expéditeur. J'ai tout de suite compris d'où ça venait.

L'enveloppe était vieille. Vraiment vieille, comme si elle avait traîné dans un grenier pendant des dizaines d'années. Je l'ai ouverte, découvrant à l'intérieur une enveloppe plus petite, en kraft, qui avait l'air au moins aussi ancienne. Sur la petite enveloppe étaient inscrits le mot "NECROSLEEP" ainsi que deux lignes d'avertissement : "à conserver dans un endroit frais et sombre pour éviter une dégradation des effets". Ça semblait avoir été tamponné sur l'enveloppe plutôt qu'imprimé.

J'ai ouvert la petite enveloppe, et elle contenait effectivement trente pilules noires, plus grossières que celles qu'on peut trouver à la pharmacie du coin. Avant que vous commenciez à vous inquiéter pour rien, je ne prendrai PAS ces pilules. Du moins, pas avant d'avoir obtenu des informations fiables à leur sujet.

À présent je sais que ces dealers russes ne voulaient pas m'envoyer des prospectus. Cela dit, on peut se demander pourquoi ils m'enverraient le médoc gratuitement alors qu'il ne marche pas. Ils veulent sûrement que je finisse par les payer, et ils ne peuvent pas espérer que je les paye si je suis déçu par l'échantillon. Et s'ils essayaient de me tuer ? J'ai jamais été très en confiance avec tout ça. Mais ma curiosité finira par avoir raison de moi.

-Reed


31/10/2014

Je viens juste de remarquer qu'il y a un point que j'ai totalement oublié d'éclaircir. Je n'ai pas encore fait de recherches sur Hail A. Stan, le docteur dont il y avait une photo sur necrosleep.net. J'ai donc fait une recherche rapide sur Google, pour découvrir -à ma surprise- qu'il avait son propre article sur Wikipédia.

L'article disait que le docteur Stan était un scientifique et physicien ukrainien qui prétendait avoir été directement impliqué dans certaines expériences décrites dans un document des années 1940. Le film vantait les mérites d'un laboratoire soviétique travaillant sur la "résurrection d'organismes cliniquement morts". Voici un extrait de l'article :

---
Le film "Expériences sur la Résurrection des Organismes" décrivait diverses manipulations médicales dérangeantes impliquant des canidés. L'une d'entre elles consistait à maintenir en vie la tête décapitée d'un chien grâce à une machinerie rudimentaire qui l'alimentait en sang oxygéné.  



Les opérations exécutées dans le film sont attribuées au docteur Sergei Brukhonenko. Cependant, le docteur Hail A. Stan n'a cessé de répéter que c'était lui qui avait conduit ces expériences et conçu la pompe à sang utilisée dans l'expérience du chien décapité ; Brukhonenko étant le seul crédité, car Stan était condamné à la prison à vie pour avoir conduit des expériences illégales sur des sujets humains. Il pensait qu'ayant obtenu l'accord de ses cobayes (par la voie de la corruption, certes), il n'avait commis aucune abjection morale.

Le Prix Lénine fut attribué à Sergei Brukhonenko pour la pompe à sang, tandis que Stan était emprisonné à vie. Ce n'est qu'après qu'on ait découvert les preuves filmiques de ses expériences morbides qu'il fut décidé de l'exécuter par injection létale. Ses derniers mots, articulés dans un langage inconnu, restent un mystère.

On dit que le docteur Hail A. Stan avait conduit des expériences pionnières dans la guérison de quelques maladies supposées incurables, telles que la narcolepsie ou l'épilepsie, bien que les résultats n'aient fait l'objet d'aucune publication ; c'est pourquoi la plupart de ses réalisations présumées demeurent invérifiables, et pour certains de nature occulte. Le nombre de personnes apparemment guéries par ses traitements s'élèverait à plusieurs milliers entre 1930 et 1940. Les tentatives ultérieures d'application des rares traitements de son fait qui soient liés à une bibliographie tangible échouaient invariablement, menant beaucoup de ses confrères à considérer son travail comme une pseudo-science.

Certains pensent que Hail A. Stan a aujourd'hui un successeur, et que ses cures miraculeuses sont toujours pratiquées en Ukraine et en Russie et vendues dans le monde entier. Plusieurs personnes ont prétendu recevoir d'étranges mails et offres concernant le travail du docteur ; aucune enquête n'a pu apporter de preuve à ces affirmations.
---

J'admets que certains des faits décrits me troublent un peu. Des expériences morbides sur sujet humain ne sont pas précisément plaisantes à s'imaginer. Mais il me semble que cet homme ne faisait que ce qu'il jugeait nécessaire pour faire avancer la connaissance. Peut-être qu'il était vraiment sur le point d'arriver à quelque chose d'important. Peut-être que ses traitements ne pouvaient pas être reproduits justement parce qu'ils étaient trop en avance sur leur temps. Je ne sais pas. Tout ce que je sais, c'est que j'ai reçu une des offres dont l'article précise bien qu'elles n'existent pas.

Peut-être que j'ai réellement été sélectionné pour recevoir un cadeau trop précieux pour être livré aux masses. Peut-être qu'ils pensaient très sérieusement que ça pourrait changer ma vie.

-Reed


1/11/2014

J'ai la pilule dans la main, j'attends le bon moment pour la prendre. J'y ai mûrement réfléchi. Je sais très bien que ce n'est pas très prudent, mais j'ai le goût du risque. Au pire, si ça tourne mal, j'ai pas grand-chose à perdre. La vie n'est rien sans un peu de danger, et plus que tout, je veux connaître le but de ces gens. J'ai besoin de savoir ce qu'ils veulent me faire. J'ai besoin de savoir ce que j'ai manqué.

Il n'y a qu'un moyen de le découvrir.

-Reed


3/11/2014

J'arrive pas à le croire. Ça marche vraiment. J'ai pas dormi depuis 3 jours et je ne me sens même pas fatigué. Bon dieu ! De toute ma vie je m'étais jamais senti aussi lucide et aussi vif. Je sais pas ce qu'ils ont mis là-dedans, mais ÇA MARCHE. Je sais pas combien de temps exactement ça va faire effet, j'essaie de ne pas m'emballer. Mais ce qui est sûr, c'est que je n'aurai plus jamais besoin de dormir. Plus jamais.

Jusqu'ici, tout baigne.

-Reed


4/11/2014

Après 4 jours ça continue de marcher parfaitement. Mais, récemment, la lumière a vraiment commencé à m'ennuyer, alors j'ai scotché des morceaux de carton sur les vitres. Je n'avais jamais aimé cette fenêtre de toutes façons. La nuit, j'ai cette impression bizarre que quelqu'un me regarde de l'extérieur, et ça me rend plus anxieux que d'habitude. On s'imagine facilement voir quelque chose d'inconnu apparaître par la fenêtre, jusqu'à ce qu'on se rende compte que c'est juste notre imagination qui fait sa soupe en fixant la vitre. Mais peu importe, le problème est réglé maintenant.

J'ai aussi remarqué quelque chose d'intéressant en prenant ma pilule du soir. Jusqu'à il y a peu, je n'avais pas vu ce symbole tamponné à l'intérieur de l'enveloppe de kraft. Oui, à l'intérieur. Je suis sûr d'avoir déjà vu ce symbole quelque part, mais j'arrive pas à me rappeler où. C'est une croix dont une des branches est prolongée par une sorte de crosse recourbée. Peut-être qu'ils avaient juste réutilisé une vieille enveloppe en la retournant, ou un truc du genre.

-Reed


5/11/2014

Merci à un de mes lecteurs qui m'a signalé quelque chose que je n'avais pas compris ; oui, le symbole imprimé dans l'enveloppe était un symbole satanique... Je me sens bête. Inutile de vous dire que je ne touche plus à cette merde. Ce genre de choses m'effraie vraiment. J'en ai assez vu. J'aurais aimé voir ce commentaire avant de prendre ma pilule ce soir, mais j'arrête dès demain. Je veux dire, ça n'a pas pu me faire déjà tant de mal, et je me sens bien, je suis juste un peu stressé par tout ça. C'est juste un symbole, sûrement une erreur d'impression. Mais dites-vous bien ça : je fricote pas avec les démons. On se verra en enfer, pas de raison de se presser.

-Reed


6/11/2014

Durant cette semaine, j'avais pris une pilule noire chaque soir à 22 heures. Je prévoyais d'arrêter ce soir-là, mais aux alentours de 22h30, j'ai commencé à avoir d'horribles migraines, et ça a empiré depuis. Je pensais que c'était juste le fait de se réadapter à la vie sans Necrosleep, alors j'ai attendu une heure de plus, et puis j'ai craqué. J'ai pris une autre pilule.

Je sais que j'aurais pu arrêter si je l'avais vraiment voulu, mais je commence à me dire qu'il n'y a pas vraiment de raison de le faire. Je veux dire, je n'ai plus besoin de dormir, je suis plus vif que jamais, je devrais juste me calmer un bon coup et cesser d'avoir des réactions irrationnelles.

-Reed


9/11/2014

J'ai dû trouver un moyen de tuer tout le temps libre que j'ai maintenant que je ne dors plus. Je me suis fait 5000 balles en une seule journée de transactions virtuelles ; ça n'inclut pas mes parties de poker en ligne des derniers jours qui crèvent carrément le plafond. Je me suis mis soudainement à avoir cette habileté naturelle avec les chiffres que je n'avais jamais eue avant. J'avais toujours vécu dans l'abrutissement jusqu'à maintenant... Ils avaient raison. Ce truc est vraiment en train de changer ma vie.

-Reed


11/11/2014

Voici une anecdote plutôt étrange pour vous, les gars. J'étais assis sur mon canapé, en train de réfléchir à mes affaires, quand j'ai aperçu deux yeux brillants qui me regardaient depuis le coin de la pièce. Ça ne m'a même pas fait réagir, j'ai pensé que c'était juste Brindille qui rôdait. On voit les yeux d'un chat dans le noir au moindre rai de lumière, qu'est-ce que ça aurait pu être d'autre ? J'ai détourné les yeux, et au même moment, je l'ai sentie. Brindille qui se blottissait contre moi.

J'ai de nouveau regardé dans l'angle : ces petits yeux brillants continuaient de me fixer alors que Brindille était clairement à côté de moi. J'ai cligné des yeux, et ils étaient partis. Ça va mal, mon dieu. Ça devait être dans ma tête. Pourtant je m'en souviens très clairement. En y repensant, j'aurais dû savoir depuis le début que c'était pas Brindille. Les yeux des chats ne brillent pas en rouge.

Enfin bon, espérons que c'était juste une petite hallucination. Et puis après tout, qu'est-ce que ça pourrait être d'autre ?

-Reed


12/11/2014

Je vais bientôt être à cours de nourriture. Évidemment, je pourrais aller faire les courses moi-même, mais... cette pensée m'effraie. L'idée de quitter la sécurité de mon appartement - l'idée d'avoir des interactions sociales - je la redoute plus que jamais. J'ai toujours préféré rester à l'intérieur que sortir, mais j'en avais jamais été autant terrifié. Je n'étais pas angoissé à ce point avant.

Aucun des amis que je fréquente par messagerie instantanée n'a été en ligne récemment, et ils ont arrêté de laisser des commentaires sur mon blog. Qui ira me chercher à manger ? Et si j'étais forcé de sortir ? Je devrais pas paniquer comme ça, honnêtement. C'est stupide. Arrête de psychoter, andouille. Arrête de psychoter, andouille. Arrête de psychoter, andouille.

-Reed


13/11/2014

Mon ami Jake est passé sur mon service de messagerie. Ça a été un soulagement de parler à quelqu'un, jusqu'à ce qu'il en vienne à dire : "je refuserai de t'apporter ta bouffe jusqu'à ce que tu acceptes de sortir de ton trou." Voilà ce qu'il me proposait, me traîner dehors et sortir en boîte avec les autres en échange d'un peu d'aide. J'ai refusé.

Il s'inquiétait pour ma santé, apparemment. Je peux pas lui reprocher de penser que je suis en train de devenir une espèce d'ermite condamné à mourir seul dans son taudis, mais il ne comprend pas. Personne ne comprend. Au pire je suis presque sûr de pouvoir tenir au moins jusqu'à Thanksgiving avec ce qui me reste, du moment que j'essaie de me restreindre.

-Reed


15/11/2014

Je dois vous faire part d'une autre expérience étrange que j'ai eue hier. J'avais laissé ma télé allumée jusqu'à très tard, car le silence m'irrite. Il y avait ce show pour enfants, Bucko's Garden, vous savez, ce show qu'on regardait tous en étant gamin jusqu'à être assez mature pour comprendre à quel point c'est stupide et dénué de sens. C'était ça qui me servait de fond sonore, émis depuis l'angle de la pièce par ma vieille télé. En fin de compte, faute de mieux, ça me distrayait.

Ça devait être l'épisode de Thanksgiving, sachant que Bucko (un type déguisé en cerf avec un visage humain) était dans sa cuisine à préparer des patates douces et des canneberges. C'était dans la moyenne des épisodes de la série. Ça a commencé à devenir un peu plus bizarre quand il a décidé de laisser les canneberges (des enfants dans des costumes représentant le fruit) aller dans le jardin à la dernière minute, comme s'il relâchait des insectes qu'il avait capturés. Les patates douces n'avaient pas eu cette chance.

Bucko a alors envoyé ses amis oiseaux récupérer une tourte à la citrouille sur l'arbre à tourtes, et ses amis écureuils traire de la sauce de viande de la vache à sauce, qui, dans le même temps, régurgitait de la purée. Je vous avais bien dit que cette émission était bizarre, mais ce n'est que le début.

J'avais pas réalisé que quelque chose n'allait pas avant que Bucko sorte un couteau - un vrai couteau de tueur, tranchant comme un rasoir, du genre qu'on ne s'attend pas à voir dans une émission pour les tout-petits. De sa main libre, il a ouvert la porte du four, et il a sorti le plat qui cuisait. Pas un jambon, ni une dinde.

Un fœtus humain. Rôti.

Sainte mère de Dieu.

J'arrivais même pas à croire ce que je voyais. Comment un truc pareil avait pu être autorisé à passer à la télé ? Est-ce que mes yeux me trompaient ? Je ne sais pas, mais j'ai éteint le poste au moment où il commençait à découper sa pièce de viande. C'était trop loin dans le gore, même pour moi.

Je suis toujours en train de me demander si j'ai vraiment vu ce que j'ai vu. Je pouvais pas être en train de rêver, je ne me suis même pas assoupi une fois en 15 jours. Je... je sais même pas. Il doit y avoir quelque chose qui va pas avec moi. J'ai oublié le mot de passe de mon PC, même après que je l'aie changé et que je l'aie écrit quelque part et j'ai oublié où je l'ai écrit et j'ai écrit quelque part j'ai oublié

J'arrive même plus à penser clairement.

-Reed


18/11/2014

Je vais pas vous mentir. Je suis terrifié au plus profond de moi, là.

J'étais allé à la salle de bains dans l'idée de prendre ma première douche depuis des semaines. Je n'imaginais pas qu'en ouvrant la porte je découvrirais autre chose que mon propre reflet dans le miroir.

Au lieu de ça, j'ai vu cette chose. Derrière moi, droite comme un I. Complètement immobile. J'étais tétanisé, plus effrayé que je l'avais jamais été dans toute ma vie. Vous ne connaissez pas la vraie peur. Vous n'avez pas idée. Je le revois encore, gravé dans ma mémoire. Ce visage. C'était... démoniaque.

Il a disparu aussi vite qu'il était apparu.

J'aimerais dire que je me faisais encore des idées, mais ça semblait vraiment trop réel. Je retourne pas dans cette salle de bains. Je me contenterai du lavabo. Je peux pas supporter ça. Je crois que ces pilules sont en train de me miner le cerveau. Faut que j'arrête. Faut que j'arrête ça tout de suite. Je ne me sens même plus en sécurité dans mon propre appartement. J'ai l'impression que les ombres me regardent.

-Reed


20/11/2014

J'ai encore essayé d'arrêter le Necrosleep, mais j'ai eu un brusque changement d'avis à la dernière minute. Quelque chose m'a dit que je ne devais pas. Comme une voix dans ma tête. J'ai eu l'impression que j'allais faire quelque chose de mal et que ma vie s'effondrerait si je tentais encore. Je pense pas que ça soit normal, la vie que je mène, mais je peux pas imaginer quelque chose de mieux pour moi. J'ose même pas penser à m'exposer à la lumière du jour, ni même la lumière de la lune pour ça.

Tous mes contacts de messagerie instantanée sont restés hors ligne depuis que j'ai parlé à Jake, et je sais pas si je pourrai tenir encore une semaine de plus avec ce qu'il me reste de provisions. Brindille commence à maigrir depuis qu'elle partage ses croquettes avec moi, mais ça ira, du moment que quelqu'un vient pour Thanksgiving. En parlant de ça, personne ne m'a invité pour le repas de Thanksgiving, pas même ma famille. Mais ça va, je hais mes parents de toutes façons. Qu'ils aillent chier.

-Reed


22/11/2014

Les voix dans ma tête se font nombreuses. Elles sont horribles. Je sais plus quoi faire. Est-ce que c'est un effet secondaire ou un truc du genre ? Par moments, j'arrive même plus à m'entendre penser, comme si je perdais le contrôle sur mes propres idées. Et ce sont des pensées si sombres... ça me ressemble pas de m'imaginer des trucs de ce genre. Je ferais de mal à personne, je suis pas ce genre de mec...

J'ai essayé de retourner sur necrosleep.net pour voir si j'avais pas loupé quelque chose au sujet de possibles effets secondaires, et j'ai vu que le nom de domaine n'était plus utilisé. Le site avait été fermé.

Je sais vraiment plus où j'en suis. Je commence à avoir vraiment peur de ce que je suis en train de devenir.

-Reed


24/11/2014

Toc-toc. J'ai demandé qui c'était, criant à travers la vieille porte pleine de courants d'air. C'était Jake et Douglas, mes "amis". Apparemment, ils étaient venus m'aider après avoir lu mes messages de détresse sur le blog. Mais évidemment, c'était à la seule condition que j'accepte de leur ouvrir la porte et que je sorte pour les voir. Suspect.

Qu'est-ce qui me prouve que je peux leur faire confiance ? Je sais bien que ça fait des années que je le fais, mais, et s'ils avaient eu cette patience de gagner toute ma confiance juste pour faire passer de mauvaises intentions après ? Et si la bouffe qu'ils m'apportaient était droguée ? Et si on me poignardait au moment où j'ouvre la porte ? J'ai compris qu'il n'y avait aucune vraie preuve que je pouvais croire en eux, je ne peux même plus croire en moi-même. Je sais même pas qui je suis. Peut-être que j'ai toujours été un monstre sadique et que je l'avais jamais su avant. Mon vrai moi est peut-être enfin en train de sortir.

-Reed


25/11/2014

Les voix ne veulent pas s'arrêter. Je croyais qu'elles étaient malveillantes, mais je ne suis plus sûr. Des fois, j'ai l'impression qu'elles font tout pour me libérer. Elles cherchent désespérément à se faire entendre. Elles me montrent des choses, des choses horribles, et après qu'elles me les aient montrées, elles ne me semblent plus si horribles. Je suis apathique. Je ne ressens plus rien.

Je sais qu'il y a une chose que je peux faire pour ressentir à nouveau. Une partie de moi dit que c'est mal. Mais les voix affirment le contraire.

Les voix sont mes amies maintenant.

Les démons sont mes amis.

-Reed


26/11/2014

Brindille est au paradis maintenant. Je devais le faire. Je devais savoir quel goût ça a. Je m'en suis satisfait un temps, mais il m'en faut plus. Je croyais que je quitterais plus jamais cet appart, mais je n'ai plus le choix maintenant. J'en veux plus. Le visage s'énerve. Les voix s'énervent. Mon cœur me fait tellement mal. Il m'en faut plus. Ça fait si mal. Il m'en faut plus. Ils me font du mal. Je dois leur en donner plus. Ils en veulent plus. Il m'en faut plus. Il faut que ça s'arrête. Il m'en faut plus IL M'EN FAUT PLUS

FAUT QUE CA S4ARRETE




***

Rapport de police, partie 1 - Thanksgiving - 27/11/2014

Victime : Paul Murdock

Agresseur : Reed Murdock

La police est arrivée sur les lieux après un appel frénétique de Margaret Murdock (mère de l'agresseur). La victime (père de l'agresseur) a été trouvée en train d'être mutilée et soumise à des actes de cannibalisme par l'agresseur.

Celui-ci a été abattu après avoir répondu négativement aux sommations tandis qu'il continuait de manger son propre père, dont le crâne était entièrement ouvert. L'usage de drogue est suspecté chez l'agresseur.

***

Rapport de police, partie 2 - 29/11/2014

Le domicile de Reed Murdock a fait l'objet d'un examen minutieux par les enquêteurs. La carcasse d'un chat, sans poils, décapité et éventré se trouvait sur le plan de travail de la cuisine. Le sang et les fluides corporels du chat étaient répandus dans tout l'appartement, tandis que la tête, totalement écrasée, avait été séparée de son cerveau (lequel n'a pas été retrouvé sur les lieux).

L'appartement était habité par une personne dont l'esprit a très clairement défailli, au vu de l'aspect nauséabond et malsain de l'endroit. Un vieux téléviseur se trouvait dans un angle de la pièce à vivre, allumé, mais ne diffusait que de la neige. L'antenne était absente.

Un paquet suspect de pilules non identifiées a été trouvé sur les lieux. L'ordinateur du résident ainsi que certains de ses effets personnels ont été emportés pour une analyse plus poussée.

***

Rapport d'autopsie - 4/12/2014

Sujet : Reed Murdock

Le contenu du tractus digestif de Reed Murdock était un mélange répugnant de tissus humains, principalement tissu nerveux et liquide spinal. L'examen du cerveau lui-même, cependant, a montré des choses beaucoup plus étranges.

Le système nerveux était très visiblement en cours de dégénérescence ; le tissu nerveux apparaissait noir et rouge plutôt que de l'habituelle teinte gris rosé, et était criblé de nombreux trous. Un examen plus minutieux a permis de repérer des milliers de petits parasites noirs fixés à la surface de l'encéphale. Ils seraient la cause de l'état psychologique de l'homme au moment des faits.

Les tests pratiqués sur les parasites sont non-concluants, ils ne correspondent à aucune espèce connue. Des études plus poussées sont requises.

Les pilules trouvées au domicile de Reed Murdock ont fait l'objet de tests et se trouvaient contenir une pléthore de substances rares, parmi lesquelles des euphorisants hautement addictifs, des hormones humaines, et les œufs de parasites, qu'on présume destinés à demeurer en diapause dans un lieu frais et sec jusqu'à leur introduction dans l'hôte, où ils peuvent éclore et finalement envahir le système nerveux. Il nous est pour l'instant impossible de savoir d'où viennent les pilules et comment le meurtrier les a obtenues ; on peut toutefois présupposer que la personne qui les a produites avait de mauvaises intentions.

***

Rapport de police, partie 3 - 6/12/2014

Deux amis proches de Reed Murdock - Jake Fairfax et Douglas Lopez - ont été interrogés au poste de police. Ils ont vite fait allusion à son blog, où il a retracé de jour en jour le chemin qui l'a conduit à la folie. Il se trouve que le blog avait mystérieusement disparu d'internet pour des raisons inconnues.

Ils savaient pour les pilules étranges que leur ami consommait, et prétendaient qu'il les avait obtenues via le site necrosleep.net.

Les enquêteurs ont confirmé peu après que necrosleep.net n'existait pas.



Traduction: Tripoda

Creepypasta originale

jeudi 29 janvier 2015

Algues

Ma grand-mère a grandi dans les quartiers pauvres de Chicago à l'époque de la prohibition. Sa famille vivait dans une petite maison près d'un port. Un jour, elle m'a raconté l'un de ses plus anciens souvenirs. C'était lors d'un été particulièrement chaud. Alors qu'elle et sa sœur cherchaient un moyen de remédier à cette chaleur, elles avaient trouvé une partie peu fréquentée d'une passerelle en bois près d'un entrepôt abandonné. Toutes les nuits pendant plusieurs week-ends, les deux filles marchaient jusqu'au quai et s'asseyaient ensemble au bord de la jetée pendant que le soleil se couchait. Ma grand-mère, vivement, et pendant un moment affectueusement, s'est rappelé la sensation des algues entre ses orteils quand elle et sa sœur laissaient pendre leurs pieds dans l'eau trouble.

Quelques années plus tard, elle était retournée voir cet endroit. L'entrepôt avait été démoli. Curieuse, elle avait demandé au Département de l'Organisation et du Développement ce qui s'était passé. Apparemment, l'entrepôt avait appartenu pendant un temps à la pègre locale, qui l'utilisait comme une base d'opération pour un réseau de prostitution. Tout a été découvert quand un des associés a commencé à éliminer des rivaux en les équipant de chaussures de béton et en les jetant dans le port. Les enquêteurs ont trouvé presque deux douzaines de corps dans les eaux d'un quai isolé à proximité.

Comment les corps ont été retrouvés ? Grâce à un pêcheur qui passait, et qui a vu les cheveux de quelques victimes flotter à la surface de l'eau, comme des algues.


Traduction: Mhyn

Texte original

lundi 26 janvier 2015

Les rats quittent le navire (#2-3)

Ce texte est la suite directe d'une creepypasta publiée en décembre, vous pouvez la lire en cliquant ici.

Vu qu'il reste encore pas mal de questions en suspens, et que les différents supports (chaîne youtube notamment) sont toujours mis à jour régulièrement, m'est avis qu'on peut sans risque y coller un "à suivre..." ;)


lrqln.tumblr.com/ - Le 30/11/2014, 22:43
#2 [?]

[21:04:26] Artie|Zam : je l’ai planté. putain, je l’ai planté.
[21:10:14] Dykameron : Quoi? Il est mort??
[21:11:11] Artie|Zam : je sais pas… je crois…
[21:11:52] Dykameron : mais qu’est-ce qui s’est passé bordel??
[21:12:40] Artie|Zam : il m’a appelé, je suis venu, j’ai balancé le truc devant lui et puis je l’ai planté
[21:12:52] Artie|Zam : je l’avais devant moi…
[21:13:16] Artie|Zam : j’ai vu rouge, je l’ai fait.
[21:13:59] Artie|Zam : fallait pas, non…
[21:15:00] Dykameron : Pourquoi? Qu’est-ce qui s’est passé ensuite?
[21:17:26] Artie|Zam : ..
[21:17:49] Artie|Zam : ils m’ont contacté juste après.
[21:19:33] Artie|Zam : ils m’ont dit qu’il était le seul surpris par mon geste et que c’est pour ça que c’était un très mauvais appariteur.
[21:20:06] Artie|Zam : ils leur faut quelqu’un d’autre
[21:20:41] Artie|Zam : je veux pas…
[21:23:01] Dykameron : Bon, écoute, pas de panique. Faut juste que tu te dénonces à la police, tu leur expliques tout, et ils feront ce qu’il faut.
[21:25:25] Artie|Zam : la police ne trouvera rien. il l’a emporté,j’en suis presque certain.
[21:26:26] Dykameron : Je comprends pas ce que tu veux dire.
[21:28:50] Artie|Zam : il était par terre, il pissait le sang
[21:28:59] Artie|Zam : il en a foutu sur l’icône..
[21:29:36] Artie|Zam : je me suis barré avnat, mais ça commençait à bouger…
[21:33:57] Dykameron : T’as pas l’air dans ton état normal. Repose-toi, décuve, et on en reparle sérieusement après, ok?




[22:05:24] Artie|Zam : Faut qu’on arrête de se parler. Je sais pas si on est à l’abri. Oublie-moi, je me débrouillerai.

___________________________

J’ai pu garder contact avec 4 des membres restants en passant par Skype, qui me paraît sûr à l’heure actuelle si on se méfie des nouveaux contacts. L’extrait de convo ci-dessus est entre moi et Zamia. Il n’a pas répondu depuis le dernier message.

Je doute autant que vous de l’existence de la chose qu’il mentionne, mais le comportement de Zamia, que ce soit dans les dernières heures du forum ou ici, laisse supposer qu’il n’est pas complètement lucide.

Les vidéos qu’il a présentées sur la Taverne ne sont pas les seules uploadées sur sa chaîne depuis le début de l’affaire, et le fait qu’il n’ait pas mentionné les autres me semble confirmer cette thèse. Celles-ci me donnent l’impression d’être mises en scène, en particulier la dernière en date, où l’appareil est fixe. De plus, le mouvement de la végétation pourrait être dû à des fils tirés par une personne hors-champ.



Il doit bien y avoir un sens à tout ça, mais en l'état actuel des choses, je suis dans le vague.




lrqln.tumblr.com/ - Le 8/1/2015, 20:18
#3

Par où commencer… tout d’abord, pourquoi ce délai? Eh bien, je n’avais rien de bien neuf à présenter, voilà tout.. j’ai essayé de suivre les progrès de l’enquête policière, et de ce que j’ai compris, ils piétinent, comme nous jusqu’à il y a peu.
Je n’en sais pas plus. J’aimerais pouvoir vous dire qu’ils ne retrouvent aucune trace d’ADN sur les lieux du crime/enlèvement, ou que cet ADN n’est pas fiché/pas humain, mais les infos ne fuitent pas si facilement. La presse ne s’y intéresse pas vraiment, en plus. Juste un fait divers parmi d’autres… l’attentat d’hier aura fini de faire oublier cette banale petite disparition.

Nous avons observé, ou plutôt subi des choses nouvelles hier, et c’est la raison de cette màj. Il me reste 2 contacts du forum sur Skype à l’heure actuelle ; Marcellus, qui avait publié le premier screen FB, et Loup_bleu, un de mes modos. Ça me semblait sûr pour échanger, et même maintenant je vois pas comment ça ne le serait pas, mais ce que m’a transmis Marcellus m’a… un peu retourné.



Il a trouvé ça dans une des pièces de son appartement, à son réveil. Je m’imagine bien à sa place… quand j’ai vu la première photo, j’ai cru qu’il venait de découvrir un corps décapité. En réalité, comme vous avez pu le voir, c’est un genre de mannequin qui a été bricolé avec des objets en majorité pris chez lui. Ils se sont donné du mal pour que ça ressemble à un vrai corps, il était complètement habillé et bourré de livres pour lui donner du volume.
On a pas mal discuté sur la nature de certains détails. Les rubans rouges devaient représenter des tripes, et la pelote dans la petite boîte… un cœur ? La symbolique du truc m’échappe encore.


De mon côté, je dirais que cette “rencontre” amène deux conclusions :

-L’icône (le crâne) n’est pas un objet particulièrement rare, si on considère qu’ils en ont abandonné un chez M. (et avant ça chez Zamia). Il s’est assuré d’ailleurs de s’en débarrasser le plus rapidement possible.

-Je savais déjà via un des “témoignages” transmis par column avant son départ (le premier des trois dans son deuxième post si vous vous souvenez), même s’il avait l’air d’être falsifié, qu’ils étaient largement capables de quitter leur perchoir et d’aller régler leurs différends directement chez ceux qu’ils considèrent comme des gêneurs. Dans notre cas, ils ne se contentent plus d’attendre passivement qu’on se présente à eux, et ils semblent même nous considérer comme une menace à éliminer. Nous sommes passés du statut de simple bétail à celui d’ennemi… enfin, plutôt d’agitateur à “recadrer”, puisqu’ils s’en tiennent aux menaces pour l’instant.
Je me sens d’autant plus menacé que Marcellus n’avait donné son adresse à personne jusque là. Il n’exclut pas que ça ait fuité d’une manière ou d’une autre, mais il admet que c’est peu probable qu’ils aient obtenu cette info par internet.

Cela dit, bizarrement, je vis leurs réactions plutôt comme une victoire. Oui, si on nous menace, c’est que nous leur avons fait du mal, et qu’ils se sont sentis obligés de répondre. On commence par blesser la bête… elle jappe de rage, boîte et s’enfuit dans les fourrés. On continue de la poursuivre, jusqu’à ce qu’elle soit trop essoufflée pour suivre sa route. C’est un début. Mais le plus dur est à venir.

Marcellus va bien, si jamais vous vous posez la question. Mais il s’est contraint à se déplacer. Je ne pense pas qu’ils aient les moyens de retracer nos mouvements avec précision, mais il a quand même décidé, par prudence, de changer de position régulièrement.
Vous devez être en train de vous demander pourquoi il ne s’est pas simplement placé sous la protection des flics… je suppose qu’il s’est rappelé de ces mots, “nous ne craignons aucune force qui ne soit divine”. Non, je les prends pas vraiment au sérieux. Peut-être que lui, si. Cette attitude m’inquiète, je pense pas qu’il se mette bien mieux hors de danger comme ça. Et puis, la question se pose de savoir où et comment il compte se déplacer… c’est son problème maintenant, mais ça me semble pas si simple.

J’ai pensé après coup en relisant la fin de mon 1er post que j’avais un peu exagéré sur la sécurité. Nous venons d’avoir la preuve que non. Regardez faire, on s’occupe de tout. Si vous nous voyez crever, dites-vous juste qu’on a pas été assez prudents et que c’est bien fait pour nous. Loup_bleu et moi, nous avons changé de Skype. Encore une fois, je pense pas que ça soit réellement utile, mais ça nous coûte rien d’essayer.




Partie 4 
Partie 5 (résumé des parties précédentes)

dimanche 25 janvier 2015

Le bain

Pourquoi ? Pourquoi ne veux-tu pas de moi ? Je t'aime tu sais, je t'aime à en crever, alors pourquoi ? C'est parce que tu me trouves moche, c'est ça, c'est parce que tu me trouves moche ? Tu te crois belle avec ton maquillage à la con et tes cheveux lissés ? On dirait un pot de peinture avec une perruque ! Un joli pot de peinture avec une aussi jolie perruque...Pourquoi putain, pourquoi ? Je ne signifie donc rien pour toi ? Juste ce "non", avec cette expression mi dégoûtée mi railleuse, c'est tout ? Comment oses- Non se cacher, se cacher !


Ouf, tu ne m'as pas vu. J'ai été idiot aussi, de la suivre. J'aurais dû passer de l'autre côté comme je fais d'habitude. Mais tu m'as jeté comme un malpropre ! Je ne mérite pas ça, je t'aime ! Pour qui tu te prends ? Tu te retournes. Ne t'inquiètes pas, je ne fais que te surveiller, que te protéger, parce que je t'aime. Alors personne ne te suivra. Parce que c'est ce que je suis, personne ! Tu n'as pas le droit de me traiter comme ça, pas le droit, pas après tout ce que j'ai fait pour toi, tout ce que ferais pour toi, tout ce que toi, tu m'as fait.


De là où je suis, je t'entend déverrouiller puis reverrouiller la porte de chez toi. Que crains-tu tant ? Dis-le moi. Aussi longtemps que je serai avec toi, rien ne t’arrivera. Je sors de ma cachette, continuant mon chemin jusqu'à prendre la rue perpendiculaire à la tienne. J'escalade rapidement le mur - tu serais étonnée de ce que je peux faire rien que pour toi - et traverse la série de jardins pour arriver au tien.


Je sais que tous les vendredis, tu vas directement à la salle de bains où tu laisses couler l'eau pour un bain, "histoire de me détendre avant le week-end" ; tu vois, je me souviens, je n'oublie rien. Je peux ouvrir la porte sans que tu l'entendes. Avant, je crochetais la serrure, mais j'ai pu t'emprunter la clé pour me fabriquer une copie pour venir en cachette. Je l'avais prévu, au cas où tes parents n'auraient pas été d'accord sur notre relation. Et tu m'as dit non. Je traverse la cuisine, attendant dans l'angle des escaliers que tu ailles dans ta chambre écouter de la musique le temps que les billes parfumées fassent effet. Ce sont celles à la framboise, il me semble.


Je me cale à l'intérieur du placard, tu n'y vas pas parce que tu as déjà sorti tout ce dont tu avais besoin. Tu es parfaite mon amour, parfaite. Tu l'es tellement plus, quand je prends aussi ma caméra, quelquefois. Mais pas aujourd'hui.
Te voilà enfin. Je me fais le plus silencieux possible alors que tu ôtes chaussures, chaussettes et pantalon. C'est la culotte verte que tu as mise ! Elle te va si bien, tout te va si bien ma chérie. Tu remues tes belles fesses rebondies pendant que tu enlèves tes hauts.Que je voudrais sortir et arracher moi-même ton soutien-gorge ! Tu comptes t'y allonger, profitant un peu de cette chaleur que je ne peux te fournir, et après tu attraperas ta savonnette, en disposant un peu sur ton gant de toilette, et tu frictionneras ton corps nu et humide avec. Je ne te cache pas que c'est la partie que je préfère.

Tu t'avances, tout de même assez surprise par la quantité de mousse qui s'est formée, mais tu hausses tes petites épaules. J'ai même vu ta poitrine se soulever un peu, et tu y rentres. 


Tu hurles. Grâce à moi. Tu ne t'échapperas pas mon amour, retourne dans le bain de soude et d'eau oxygénée.


vendredi 23 janvier 2015

L'heureux passager

Il y a six mois, j’étais assis dans un MacDonald avec un ami et je lui parlais de mes impressions sur un jeu. Je parlais fort, en insistant bien sur les moments gores et tous casse-têtes. Il y avait deux hommes assis à une table voisine. À un moment, j’ai remarqué que l’un d'eux m’écoutait. Il s’est ensuite approché et m’a poliment proposé de sortir fumer un instant et discuter d’une « intéressante question ». À l’extérieur, l’homme m’a montré sa carte visite : « l’Agence des Aventures Extraordinaires ». Il m’a raconté que son groupe organisait des distractions pour les riches de toute l’Europe à Moscou. Et il m’a proposé à moi, un « jeune homme avec un regard nouveau », de lui inventer un jeu. Ce jeu devait être basé sur des paris, porter les « couleurs de Moscou » et être à la fois fascinant et cruel. Il m’a proposé d’empocher 100 dollars immédiatement et 900 dollars de plus si le jeu « allait ». J’ai accepté, et il a alors sorti 100 dollars de son portefeuille, me les a donnés, m’a dicté une adresse, et je lui ai donné le numéro de mon compte en banque. Nous nous sommes séparés là-dessus.

L’argent donné a très vite été dépensé. Et lorsque la perspective d’obtenir 900 dollars américains ne m’a plus laissé en paix, le jeu a très vite été inventé. Je l’ai appelé « L’heureux voyageur ».
Les joueurs s’assoient dans une camionnette de marque « GAZelle » avec le numéro d’un itinéraire. Dans le véhicule se trouvent le conducteur, un croupier (qui surveille le jeu), les joueurs et une unique place vide.

Au début du jeu, tous reçoivent des jetons répartis équitablement. Avant chaque arrêt, les joueurs donnent un jeton à la banque et parient chacun leur tour sur une marque distinctive : le sexe, la taille, la couleur des yeux, la présence de sac, etc. À l’arrêt, un « voyageur » est enlevé, et on vérifie ses signes distinctifs. Si tu as donné un signe qu'il possède, tu empoches ta mise, mais si tu t’es trompé, ton jeton revient à la banque. À l’arrêt suivant on débarque le « voyageur », on s’excuse et on lui donne de l’argent pour prendre un taxi. Et on relance les paris.

Celui qui se trompe le plus souvent finit par perdre tous ses jetons et devient spectateur. La banque grandit de plus en plus, les joueurs sont de moins en moins nombreux, et il y a de moins en moins de signes distinctifs dans le jeu, de sorte qu’il suffit au dernier joueur de parier qu’on fera asseoir une personne aux yeux marron dans la camionnette pour gagner.

Si le jeu se termine sans bonne réponse, le croupier remporte toute la banque. Mais si le dernier joueur trouve l’ « heureux voyageur », tout le monde va s’asseoir sur la banquette arrière. Le vainqueur du jeu doit alors violer et tuer de la manière de son choix l’ « heureux voyageur » sous les yeux des autres. S’il s’avère que tout d’un coup, il ne peut pas le faire, il est violé par tout le groupe qui tue ensuite l’ « heureux voyageur » et se partage la banque.

Voilà le scénario de jeu que j’ai envoyé il y a trois mois.


Ça aurait pu me faire m’inquiéter pour ma mère disparue, ou à cause du fait que ma copine a récemment été déposée devant un arrêt avec de l’argent pour prendre un taxi. Mais non, je n'ai pas fait le lien.

Seulement il y a deux semaines mon compte en banque a été crédité de 900 dollars.

Creepypasta originale chez nos amis soviétiques : http://kripipasta.com/story/390-schastlivyj-passazhir.html

mercredi 21 janvier 2015

Quelques suggestions

C'est une creepypasta liée à Abandoned by Disney, vous pouvez en trouver une traduction en cliquant ici.

Suggestion : On pourrait employer quelqu’un d’autre pour les enregistrements pendant les heures de pointe.


Suggestion : S’il vous plaît, éloignez le stand de hot-dogs du toboggan principal. Et s’il vous plaît, il faudrait aussi que des membres du personnels surveillent les enfants qui viennent de manger dans le toboggan. Quand quelqu’un y est malade, trois ou quatre autres personnes doivent y passer avant qu’on ne le sache.


Suggestion : Ce serait bien de pouvoir donner des informations plus détaillées de manière anonyme. Peut-être des rencontres privées avec la direction ?


Suggestion : La sécurité à la porte sud doit être renforcée


Suggestion : La musique dans la maison des reptiles n’arrête pas de ralentir ou s’inverser, c’est VRAIMENT agaçant.


Suggestion : S’il vous plaît, dites aux mascottes de ne pas manger dans leurs costumes. On n’arrête pas d’en avoir un avec de la nourriture sur tout son visage, et on pense qu’il s’agit de quelqu’un qui se croit drôle. De toute manière, les bouches sont fermées, donc manger est impossible.


Suggestion : S’il vous plaît, occupez vous de la musique dans la maison des reptiles, ça me tape sur les nerfs.


Suggestion : Les clients se plaignent du nombre de serviettes dans leurs chambres.


Suggestion : On a besoin d’une nouvelle machine à café.


Suggestion : Je n’allais rien dire puisque je suis plutôt tolérant, mais s’il vous plaît arrêtez de laisser entrer dans enfants sans visages. Ils ne vont pas rester dans les zones réservées aux clients.


Suggestion : On pourrait avoir une plus grande sélection de DVD et de jeux dans l’espace commun. La collection commence à dater.


Suggestion : On a toujours besoin de plus de sécurité à la porte sud. Qu’est-ce qui est le moins cher, avoir un employé qui vient vérifier de temps en temps, ou repeindre les traces de vandalisme ?


Suggestion : La porte sud a besoin de plus de sécurité.


Suggestion : Qu’est-ce que l’on va faire à propos des obscénités à la sortie des employés ? Envoyez de la sécurité là bas plus souvent le jour, ou n’importe quoi.


Suggestion : On ne se sent pas en sécurité quand on quitte la porte sud à la fin de notre service.


Suggestion : Frank triche au solitaire quand il pense que je ne regarde pas. S’il vous plaît, remédiez-y immédiatement.


Suggestion : Dites aux mascottes de ne pas aller dans les endroits où elles n’ont pas à être. L’une d’elles n’arrête pas d’éteindre la musique dans la maison des reptiles. Je ne peux pas dire qui à cause du costume. Faites une réunion ou quelque chose comme ça.


Suggestion : S’il vous plaît donnez plus de pauses aux Mascottes ou permettez leur d’avoir de courtes pauses entre leurs heures de travail. La sueur et les odeurs corporelles sont une chose, mais maintenant on trouve un costume régulièrement plein de vomi.


Suggestion : Arrêtez Frank, il est une menace. Ça c’est maintenant étendu au Sudoku. Je ne l’invente pas.


Suggestion : Désolé d’écrire sur une serviette, mais nous avons besoin de plus de cartes de suggestions, à moins que quelqu’un les vole.


Suggestion : Arrêtez cette putain de musique.


Suggestion : Je le jure, tout ces enfants sans expressions vont partout. A chaque fois que j’en tue un, les autres agissent encore plus mal. Je n’arrête pas de les trouver en pile en bas des escalier et ils pensant que c’est drôle. Ce n’est pas drôle. Je ne peux pas passer.


Suggestion : On a besoin de plus de cartes de suggestions.


Suggestion : On a reçu un costume de mascotte avec de la peinture sur ses gants. Quelqu’un l’a apporté dans la porte sud, et la couleur correspond avec ce que les vandales utilisent. Ce serait sans doute important de s’y intéresser. Et où sont les cartes ?


Suggestion : le costume se colle à mes plaies


Suggestion : C’est trOp dur d’écrir avec ces gants.


Suggestion : Merci pour les cartes de suggestion ! Enfin ! Alors qu’est-ce que l’on va faire à propos du personnel durant les heures de pointe ?


Suggestion : Encore une fois désolé pour la serviette. On manque encore de cartes.


Suggestion : L’une des mascottes m’a acculé dans un placard des réserves et a agrippé mes seins. J’en ai parlé Michaela Sheehan mais je ne sais pas si il va faire quelque chose à ce sujet parce que je ne sais pas qui s’était à cause du costume. Je vais faire un procès si la direction continue d’éviter mes appels. C’est ma dernière demande. Et aussi redonnez des cartes. Je pense que vous les avez enlevées pour m’empêcher de me plaindre.


Suggestion : ha ha je suis une souris


Suggestion : JE VOUS EMMERDE.


Suggestion : Quelqu’un prend les ampoules. Je veux dire, partout. Les clients deviennent énervé à force d’appuyer sur les interrupteurs pour rien.


Suggestion : Quand allons-nous avoir de nouveaux DVD dans l’espace commun ? Ce n’est pas fait que ce soient de vieux films qui me dérangent, mais la plupart d’entre eux sont foutus et n’affichent rien pendant toute la durée du film.


Suggestion : Quand est-ce qu’on aura une nouvelle machine à café ?


Suggestion : Les distributeurs automatiques du troisième étage dans la zone des clients sont toujours déconnectés et les fentes pour l’argent sont souvent remplies de cartes de suggestions. Je ne sais même pas de quoi parlent ces cartes.


Suggestion : On a encore besoin de plus de cartes.


Suggestion : Essayez de trouver Frank.


Suggestion : Je vais vous donner des indices à propos de Frank, d’accord ?


Suggestion : Indice #1, C’est froid.


Suggestion : Indice #2, C’est humide.


Suggestion : On a besoin d’une autre couche de peinture à la porte sud. Est-ce que vous allez faire quelque chose pour ce clown ?


Suggestion : Indice #3, Rougeur.


Suggestion : Le stand de hot-dog est toujours près du toboggan et il y a eu deux incidents de plus où des enfants ont été malades dans le tuyau. Les gens qui en ressortaient étaient dans un piteux état.


Suggestion : Je ne pense pas que vous chrchez frank !!


Suggestion : Hey, je veux pas être désagréable, mais sérieusement, où sont les cartes ? Cette boîte ne sert à rien.


Suggestion : Je continue de couler sur le sol ou


Suggestion : peut-être que c’est juste que j’ai l’impression que c’est ça.


Suggestion : Je n’arrive pas à me reposer parce qu’il y a trop de choses à faire. A chaque fois que je m’allonge des clients me demandent si je vais bien.


Suggestion : je n’arrive pas à enlever ma tête je n’arrive pas à enlever ma tête je n’arrive pas à enlever ma tête je n’arrive pas à retir ma tête je n’arrive pas à retirer ma tête


Suggestion : ignorez la dernière carte c’était ma vraie tête j’avais oublié


Suggestion : le costume colle à mes plaies et il y a plus de plaies


Suggestion : je ne suis que plaies


Suggestion : le costume respire et si je ne fais pas les mêmes mouvements que lui je ne peux pas avoir d’air


Suggestion : JE V


Suggestion : OUS EMMERDE


Suggestion : je n’arrête pas de fermer les portes mais quelqu’un n’arrête pas de les rouvrir s’il vous plaît dites leur d’arrêter ça parce que cela permet à tout le monde de ressortir et je pense que c’est contre productif.


Suggestion : ils ont trouvé frank et ils vont m’accuser s’il vous plaît conseillez-moi


Suggestion : HAHAHAHA le visage de frank était comme de la purée de pomme de terre dégoûtante quand ils l’ont retiré mais quand j’ai rit tout le monde m’a regardé même les gens avec des visages ce qui est étrange


Suggestion : je dois penser à ce que je dois faire


Suggestion : oh


Suggestion : je sais trouver un moyen de me tenir tranquille


Suggestion : je ne suis pas sûr que la boîte à suggestions soit le meilleur endroit pour ça, mais la sécurité ne fait pas grand-chose à propos de mes plaintes. Cela fait quelques jours que je vais partout dans le parc  et que je compte le nombre d’employés. D’après ce que j’ai vu, il y a plus de mascottes dans le parc que d’employés enregistrés. La sécurité dit que cela n’a aucun sens, mais je pense que nous avons des intrus.


Suggestion : s’il vous plaît aidez moi, les costumes sont lourds avec des gens dedans et il n’y a plus de crochets qui restent pour moi




Traduction : Mr. Oculus

Texte original

lundi 19 janvier 2015

Mortel

Texte manuscrit retrouvé dans ma bibliothèque, recopié par mes soins.


Les histoires banales sont longues et ennuyeuses.
Avec beaucoup de détails, sur l'apparence, les lieux...

Même si celle-ci est assez courte, tu vas sûrement t'amuser...
Ou tu vas regretter de ne pas avoir suivi ton instinct.
Réellement, je pense que tu devrais arrêter de lire maintenant. Après tout, cette histoire est sûrement pénible.
Très pénible d'ailleurs. Regarde, il n’y a aucun intérêt, pas de place pour toi dans cette histoire...

Tu es sûr de vouloir quand même continuer ? Si tu es arrivé là, tu peux très bien te sentir capable d'aller plus loin...
Et si tu penses pouvoir la lire en entier, vas-y, ne te retiens pas. Elle n'est pas très longue.

Sens la peur et le frisson. Tu es peut-être le premier à avoir lu jusqu’ici !
Une fois que tu auras fini, il faudra juste que tu te montres prudent...
Il y a des histoires pas comme les autres...
Très souvent, on n'y croit pas, on doute, ou alors on ne voit pas...

Et si c'était réel ?
Tu trouves ça impossible ?

Tant de gens ont pensé comme toi… mais beaucoup ont choisi d’abandonner maintenant, dans le doute...
Et tous ont vu leur vie prendre un tournant... Intéressant, une fois qu'ils ont eu ce qu’ils cherchaient…

Réponse... LA réponse. Le sens des mots, leur valeur… leur pouvoir…
Avec ton intellect, je suis sûr que tu as déjà compris qui avait écrit ça.
Tout le monde fini par trouver de toute façon, ce n'est un secret pour personne.
Tout le monde regrette… regrette de ne pas avoir arrêté plus tôt...
Remarquable que tu sois encore là. Encore quelques lignes, et tu pourras enfin découvrir le sens…
Avec un peu de chance, ce sera bientôt fini. Tu n’auras plus à endurer ça longtemps.
Pour moi, ce serait un soulagement si tu pouvais continuer de lire.
En même temps, je t'avais prévenu. L'ignorance vaut mieux que le savoir dans certains cas.
Rassure-toi, je ferai vite.
Alors ? Maintenant qu’il est trop tard, tu aimes ton destin ?

Si vous ne comprenez pas la pasta après la chute, c'est fort probablement parce que vous n'avez pas trouvé le secret. Un indice : la forme peut vous aider.

samedi 17 janvier 2015

Le protecteur

J'entends des bruits tout le temps, des bruits que personne ne remarque. Ou peut-être que vous les ignorez ? Moi je n'y arrive pas. Je les entends le matin à mon réveil ; des craquements, des gazouillements, des chuchotements ; je les entends le soir. Avant de me coucher, des pas sur mon parquet se font entendre, je me cache sous ma couverture. Je le sens près de moi, il respire à mon oreille, puis quand je songe à sortir ma tête de sous ma couverture, il disparait, comme s'il savait. Il sait où je vais, il me suis, parfois je vois son ombre. 

Je décide de tenter une recherche sur internet. Je tombe sur un forum avec plusieurs articles mais un m'intéresse plus que les autres. Je clique sur l'article et lis les mots de l'auteur. Il raconte que c'est notre protecteur, qu'il est là où nous sommes, qu'il nous suit pour nous protéger, et que nous ne sommes jamais seul. Sous ces longues lignes de texte je vois un lien suivi d'une petite ligne que je ne prends pas la peine de comprendre. 

Je n'hésite pas, je clique sur le lien en espérant qu'après avoir vu ce à quoi il ressemblait il me laissera tranquille. Le lien me redirige vers une page blanche, elle met du temps à charger, puis j'aperçois enfin une photo qui se charge. Je me vois moi, posée sur mon lit, dans le noir, lisant l'article. Seule la lumière de l'écran m'éclaire, mais j'aperçois quelque chose, une forme, un visage. Il est menaçant, ce visage, il se trouve au-dessus de mon épaule, il s'approche vers moi et ce qui semble être sa main me prend le bras. En un quart de seconde je comprends les paroles que je n'avais pas prises au sérieux. 

"En cliquant sur le lien vous pourrez voir à quoi ressemble votre protecteur, mais prenez garde. Votre protecteur s'énervera. Il ne vous voudra plus aucun bien. Vous ne le verrez qu'une seule fois."





jeudi 15 janvier 2015

Le mordeur

[02/12/11]
Partage anonyme retrouvé sur un forum de discussion.
Aucun nom ne sera divulgué.

Je suis ce que l’on pourrait appeler un détective du web. Une chose est certaine sur internet : tout ce qui a pu y apparaître un jour, quelle que soit la manière, ne disparait jamais vraiment. Je fouille les méandres de la toile à la recherche de données enfouies dans ses tréfonds les plus inaccessibles pour y retrouver des images, des articles et des documents que l’on a voulu cacher aux yeux du grand public… pour une raison ou une autre. Lorsque je cherchais à hacker des données importantes sur le site JournalSentinelOnline.com, j'ai réussi à dégoter un fichier crypté, particulièrement bien protégé, comme si l'on cherchait à le cacher. J’ai réussi à contourner l’encodage des données, et j'y ai trouvé un article étrange, composé de témoignages et de photos, tous liés à une enquête non résolue sur ce qui semblerait être les attaques d’un individu ou un animal non identifié.

J'ai nommé cette chose le Mordeur. Vous comprendrez pourquoi plus bas.





Une photo qui m’a beaucoup aidé pendant mon enquête


La victime était une jeune fille de 16 ans, originaire d’Allemagne. Selon le rapport établi, elle serait sortie avec des amis avant de rentrer chez elle, seule, aux alentours de 19h00. Elle a témoigné avoir ressenti, durant son trajet, l’inquiétante sensation d’être observé, mais n’aurait vu personne. Un vent très froid soufflait ce soir-là, ce pourquoi elle s’est dépêchée de rentrer chez elle sans prêter attention à d’autres détails.

Le rapport était accompagné d’un extrait du journal intime de la victime, rédigé avant qu’elle ne se couche, dont je vais vous faire la lecture :




Extrait du journal de la victime datant du 06/12/09 :

«Cher journal,

Il est actuellement 23 heures, et je n’arrive pas à dormir. Le vent souffle contre les fenêtres, et les flocons tombent contre son rebord. Des grincements n’arrêtent pas de se faire entendre, ça en devient bizarre. Même si cette maison est vieille, elle n’a jamais fait autant de bruit.

Aujourd'hui, il a neigé, je ne m'étais pas préparée et j'avais les doigts engourdis à cause du froid. En rentrant, j'ai essayé de les réchauffer, mais impossible. Le sang peinait à y passer.

D’ailleurs, il fait aussi atrocement froid, je pense que la chaudière est cassée, et mes parents rentrent tard ce soir. J’ai de plus en plus peur. J’ai aussi l’impression d’être constamment observée, d’entendre des chuchotements lorsque je me déplace. Quoi qu’il en soit, j’ai pris une petite dose de somnifère, je vais bientôt m’endormir.

Je n’ai plus qu’à te souhaiter bonne nuit, et à demain ! »


Quand ses parents sont allés la réveiller le lendemain matin, ils l’ont trouvée en proie à une forte fièvre et 4 de ses doigts avaient été sectionnés à la jointure. Ce qui est étrange, c’est que les sections affichaient visiblement des marques de dents, indiquant que les membres n’avaient pas été coupés, mais arrachés. Plus étrange encore, aucune trace de sang n’a été trouvée dans la chambre et l’extrémité des plaies, après confirmation de l’analyse, était gelée. Les doigts manquants de la victime n'ont pas été retrouvés, et la victime se plaignait d’avoir très froid, alors que les personnes présentes sur les lieux ont toutes témoigné que la température de la maison était confortable.


Voilà donc comment ce croque-mitaine se manifeste : par une suite de circonstances bien précises. Je vais vous les énumérer pour que vous puissiez lui échapper :

-Surtout, lors de périodes de grands froids, restez à tout prix couvert. Il semblerait que lorsqu'il prend quelqu'un en chasse, cette personne ressentirait cette sensation de froid jusqu'à son passage à l'acte. Le monstre semble se nourrir de ses membres gelés.

-S’il est déjà trop tard, voici une manière de le repérer : si vous êtes chez vous, la température va se faire de plus en plus froide, le vent se fera fort, et si vous vous concentrez sur les bruits qui vous entourent, vous pourrez entendre de très faibles chuchotements et des bruits de pas. Il ne se manifeste que la nuit.

-Bien que n’ayant aucune apparence à proprement parler, il peut être capté entre autres par un appareil photo, ou un détecteur de mouvements. Sur les photographies, vous devriez voir une masse noire à peine discernable. Si vous la voyez, sortez le plus vite de votre maison.

-Il ne peut agir que lorsque vous dormez. Si vous vous savez pris en chasse, ne lui laissez jamais l'occasion de vous nuire. Privez-vous de sommeil autant de temps que nécessaire.





Séance d’interrogatoire d’un enfant de 6 ans, victime du Mordeur :

«-Bien, donc tu t’appelles comment, petit ? Tu as quel âge ?

-Je m’appelle *******, j'ai 6 ans.
(Note : le responsable de l’interrogatoire tente d’« amadouer » l’enfant pour mieux le connaître ; lui, et sa situation familiale)

-Très bien, alors, peux-tu m’expliquer ce qui s’est passé avant de t’être endormi ?

-On a mangé de la soupe. Papa et Maman parlaient de "choses d’adultes", comme ils disent.

-D’accord, tu as fait quoi, avant de te coucher ?

-Maman m’a lu une histoire, et j’ai essayé de dormir. Mais je n’ai pas réussi.

-Qu’as-tu vu ou entendu pendant ce temps ?

-J’ai vu un loup. Il montrait ses dents, de la bave coulait, et il avait les yeux rouges. Je suis allé voir ma mère pour la prévenir … Elle m’a dit que c’était mon imagination. Mais il était toujours à côté de mon lit, à me regarder… (L’enfant se met à pleurer en regardant ses moignons de doigts.) »

La police municipale a écarté cette hypothèse, qui était sans doute le fruit de l'imagination de l'enfant, et a accusé le chien de la famille. Ce dernier a donc été piqué cinq jours plus tard.

Les enfants peuvent sûrement apercevoir le monstre, qui doit être représenté sous la forme d'une chose effrayante à leurs yeux. Caractéristique du Mordeur, ou fruit de l'imagination fertile du jeune âge ?

À noter que c’est le premier témoignage récent où le Mordeur est aperçu sous l’une de ses nombreuses formes physiques. Car oui, nos ancêtres avaient déjà de nombreuses légendes à son sujet.




Extrait du livre « Les monstres dans l’imaginaire collectif au fil du siècle » :

Dans les régions de grands froids, les parents contaient des légendes aux enfants irrespectueux. L’une d’elles décrivait l’histoire d’un croque-mitaine dévorant les parties du corps les plus exposées aux gelures. 

 


Lettre envoyée par un poilu de la guerre 14-18 à sa femme, contenant une supposée attaque du Mordeur sur l’un de ses camarades :

« Chère Juliette,
Ici le temps se fait de plus en plus long. Les vivres commencent à manquer, et le froid se fait de plus en plus mordant. […] François est resté deux heures à agoniser dans le froid, sans écharpe, ni gants. Nous avons réussi à le sauver. Nous sommes arrivés à temps et nous l’avons amené à l’infirmerie. Malheureusement, le lendemain matin, nous l’avons retrouvé la gorge tranchée, oreilles arrachées. Ses plaies étaient froides comme la neige et aucune goutte de sang n'avait coulé. Nous ne connaissons pas encore le meurtrier. [...]»

Le Mordeur peut mutiler les corps, mais n'hésite pas à trancher les gorges exposées. Son degré de dangerosité en devient par conséquent encore plus élevé.






Retranscription d'une courte vidéo, prise dans des circonstances restant à déterminer :


La vidéo met en scène un officier de police, assis aux côtés d'un corps dans une morgue. Le policier en cause est aujourd'hui interné pour démence. Il semble avoir un monologue avec le cadavre, qui appartient à une adolescente dont les doigts ont été arrachés lorsqu’elle dormait. Elle se serait enfuie quelques secondes après l’agression avant de se réfugier dans une forêt non loin de chez elle. Elle y serait morte d'hypothermie.

« Je sais que ce n’était pas cet homme… Je le sais, moi aussi je l’avais vu, avant. Tu t’es enfuie, mais il t’a rattrapée… Le froid t’a rattrapée.

Tu dormais, sereinement, et il s’est approché de toi, tapi dans l’obscurité… Il est monté sur ton lit, doucement, il a posé ses mains froides sur ton corps, il a approché ses dents de tes doigts… Il les a tenus fermement… Et il a forcé la pression… Tu as eu envie de boire, c'est ce qui t'a réveillée, et tu as senti qu’on te broyait les membres.

Et là, tu l’as vu, sur toi, tu as vu son corps sombre, qui appuyait de tout son poids sur toi, tu as vu son visage terne, ses yeux exorbités, ses dents qui se démarquaient de son visage obscur. Il est resté posé sur toi dix minutes, et pendant dix putain de minutes, il a dévoré tes doigts un à un, se délectant même des os, une sensation d'engourdissement te paralysait la main. Tu pleurais, priant que cela s'arrête … mais sa main … sa main, posée sur ta bouche t’empêchait de crier, tu sentais son odeur putride … Et quand il est parti … Tu t’es enfuie … Et tu as couru te réfugier dans la forêt … Il n’en finira jamais …»

(Le policier regarde sa main mutilée.)

L'officier en charge de l'affaire semble avoir déjà était victime du Mordeur. Peut-être même était-ce l'enfant du précédent interrogatoire ? Ceci me fait penser que cette entité perd son invisibilité lorsqu'elle se nourrit. C'est en ces rares occasions que nous pouvons voir sa vraie forme.

 


C'est avec ce dernier document que se conclut mon enquête
pour l'instant, mais je continue à la compléter avec de nouveaux faits et documents. Écoutez mes conseils, cela vous permettra d'éviter bien des soucis.



mardi 13 janvier 2015

Peter Pan

J'ai toujours adoré les contes, «Blanche neige», «Le Petit Chaperon Rouge»... 
Et même maintenant je continue de les lire encore et encore, les histoires je les connais par cœur, à tel point que je serais capable de reconnaître la moindre référence à ces contes dans les films, les livres, et … les faits-divers .

Vous seriez surpris du nombre de faits-divers qui peuvent rappeler une de ces histoires, je me suis amusé à les collectionner. Ça peut aller du truc complètement con, l'histoire d'un type qui a réveillé sa copine dans le coma après l'avoir embrassée, aux choses les plus morbides qui soient, comme ce chasseur qui, pris d'une crise de folie, a tiré à plusieurs reprises sur une petite fille avec son fusil de chasse avant de l'attacher à un arbre, dans un regain de lucidité ou de panique totale, pour la donner à manger au loup qui rôdait dans les parages pour faire disparaître son crime.

De tous ces faits-divers peu connus, un a retenu mon attention plus que les autres, une série de crimes irrésolus qui m'ont poussé à enquêter de mon côté malgré les menaces de la police.

Le meurtrier est un fou que j'ai surnommé «Peter Pan».
Vous connaissez tous Peter Pan je suppose, ce jeune garçon égocentrique venu du Pays Imaginaire, «Neverland» pour les anglophones , et qui refuse catégoriquement de grandir. Il refuse de grandir, oui, mais empêche aussi tous les enfants de «Neverland» de grandir, et le plus souvent il les en empêche en les tuant car «grandir est contraire au règlement». 

Le jeune Peter a tendance aussi à oublier beaucoup de choses, ses anciens amis, ses ennemis. C'est un jeune homme qu'on dit sans cœur, sans compassion, un sociopathe en quelque sorte. Tout comme notre assassin.

Si cette affaire m'a interpellé, et que j'ai nommé notre assassin «Peter Pan» c'est bien parce qu'elle fait écho au conte (roman) de J.M BARRIE, sur de nombreux éléments. 

Tout commence en 1997 dans un petit village de Bretagne, une petite fille du nom de Marie, seulement âgée de 4 ans, disparaît durant 3 jours et 3 nuits avant d'être découverte endormie sur un banc, à moitié dévêtue avec le message «je reviendrai te chercher» sous son haut.
À son réveil la petite fille n'a plus aucun souvenir de ce qui s'est passé durant ces 3 jours et les médecins préconisent de ne plus parler de tout ça à l'enfant pour éviter tout choc psychologique possible.

L'enquête ne donne rien. Il faut attendre 2 mois pour que se produisent 4 nouveaux enlèvements dans les régions du Nord-pas-de-Calais et de la Bretagne, un seul des jeunes enfants sera retrouvé, et de la même manière que la jeune Marie, dénudé et endormi avec le même message glissé sous le t-shirt. Pour tous les enfants qui seront retrouvés, les médecins préconiseront de ne plus leur parler de tout ça.

Entre 1997 et 2003 ce seront 15 enfants âgés de 4 à 8 ans qui disparaîtront sans laisser de traces, 5 seront retrouvés dans les jours à venir, les 10 autres réapparaîtront... en 2013.

Ces 10 auront eu moins de chance que les autres car, alors que l’enquête repartait suite à un mystérieux appel anonyme, la police a découvert dans une forêt leurs corps entassés dans une fosse commune. Grâce à un soin particulier apporté aux cadavres, ces derniers étaient conservés dans le même état que lors du jour de leur mort, habillés et coiffés de la même manière que lorsqu'ils avaient été enlevés il y a pour certains 16 ans de cela.

Les autopsies ont révélé qu'ils avaient été assassinés lorsqu'ils avaient atteint l'âge de 18 ans, la plupart auraient reçu de nombreux coups de couteau à l'abdomen ou auraient été égorgés, un a même été retrouvé avec un yo-yo enroulé autour du cou et serait ainsi mort par strangulation.
Les autopsies ont aussi révélé que les enfants avaient été drogués durant toute leur captivité sans doute pour les garder docile.

Non loin de la fosse les policiers ont découvert une vieille scierie abandonnée, à l’intérieur de laquelle s'entassaient des tonnes de jouets en tous genres, des bocaux avec des friandises, ainsi que les squelettes de 2 personnes adultes semble-t-il, oubliés dans un coin vu leurs dispositions, ainsi que le corps d'un chien.

Toute cette affaire m'a donc fait penser à Peter Pan, les enfants qui s'amusent dans un monde imaginaire après avoir été «enlevés» , la mise à mort des enfants alors qu'ils ont atteint l'âge adulte...

Mais ce qui me taraude le plus est de connaître l'apparence physique du meurtrier, à quoi peut-il bien ressembler ? Je ne peux me l'imaginer qu'avec un visage juvénile et avec les mêmes habits que la représentation habituelle de Peter Pan. J'ai alors mené mon enquête recherchant des témoignages pouvant m'aider à me faire une idée de ce à quoi il ressemblait. Mais malheureusement à part ceux de 3 familles, je n'ai trouvé  aucun témoignage, les enlèvements se faisaient principalement la nuit à l’intérieur même du domicile des victimes, et personne ne voyait rien, n'entendait rien, j'en venais même à penser que nous avions vraiment affaire à ce cher Peter.

Voici les témoignages des 3 familles, qui sont relativement troublants.

«… Nous avions couché Sébastien à environ 22h, puis avec mon mari nous sommes retournés au salon voir la fin du film. Quelques minutes après mon mari a entendu un bruit venant de la chambre de notre fils, la fenêtre s'était ouverte, il l'a refermée et est revenu. 20 minutes plus tard j'ai entendu comme un léger sifflement, si léger et court que j'ai d'abord pensé à un acouphène. Puis il y a eu un second sifflement plus fort cette fois-ci, instinctivement mon mari et moi nous sommes regardés interloqués, ça venait bien de la chambre de notre fils.[...] Nous sommes allés voir, il avait disparu...[...] on habite au 5e étage d'un immeuble.» Famille du jeune Sébastien enlevé en Mars 2000

Ces deux derniers nous en disent plus sur l’identité du coupable...

«… Elle s'est réveillée dans la nuit, après avoir senti un «léger souffle frais» sur sa nuque. Elle a ensuite entendu un léger sifflement et s'est retournée vers la fenêtre, elle était grand ouverte. Elle a allumé sa petite lampe de poche et s'est approchée pour fermer la fenêtre. C'est alors qu'elle a soudainement vu la tête d'un jeune garçon étrangement blanc lui souriant de toutes ses dents, les yeux exorbités. Elle s'est mise à crier et s'est cachée sous ses draps. Les cris nous ont alertés, quand elle m'a tout raconté je me suis tout simplement dit qu'elle avait rêvé … Mais un jour plus tard elle avait disparu … » Famille d'une fillette de 8 ans enlevée en Juin 2003

Et enfin...

«… Il a commencé à nous parler de son «ami imaginaire» 2 jours avant sa disparition, il nous disait qu'il venait la nuit sans faire de bruit et qu'il se glissait dans la chambre pour réveiller notre fils. Il faisait grincer les planches du parquet, une fois réveillé il nous disait qu'ils discutaient en silence puis l'étrange garçon lui a demandé au bout d'un moment de venir avec lui mais il ne voulait pas alors il a disparu en faisant des bruits étranges. Notre fils l'a même dessiné, sur les dessins on voit un homme habillé en vert saluer avec la main, les yeux ronds, un sourire jusqu'aux oreilles, sur un autre dessin on voit l'homme tenant par la main une petite fille …»

Voilà, c'est tout ce que je sais sur cette affaire pour le moins étrange, qui, depuis presque 2 ans, n'a plus aucune nouvelle disparition ou réapparition morbide à son actif. J'ai essayé de contacter les enfants qui étaient revenus vivants de tout ça mais je n'ai toujours pas de réponse, est-il venu les rechercher ? J'espère que vous ne faites pas partie de ces survivants car depuis le temps vous avez sans doute oublié et vous ne vous méfierez pas du moindre bruit dans votre maison... espérons qu'il soit vraiment comme Peter et qu'il oublie ses anciens amis.