Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

jeudi 4 décembre 2014

L'insecte sans nom

Voici deux feuillets imprimés. Il semblerait que ce soit le premier jet d'un article devant être publié sur internet. Celui-ci fut effectivement posté, mais de manière partielle. La page 1/2 ne figure pas en complément.

_________________________________
Page 1/2

(Intégralité du texte)

Mon insecte a un manteau serré avec des tons sales,
Passant par des nuances de gris, marron foncé ou pâle,

Des petits tissus rouges et blancs, pièces cousues sur l’habit,
Menus îlots détonants, poches emplies de moisi,


Et enfin des bordures d’un noir total,
Encadrent ses larges pans couleur métal.

Mon insecte, je le torture sans remords,
Parfois j’ai l’impression qu’il m’implore.


Il est nécessaire que je lui fasse sa toilette,
Je suis obligé de pincer sa collerette,

Il y a indiscutablement des poches pourries,
Qui croissent entre les replis de sa peau meurtrie.
Sa chair se crispe et rougit,
Je ne distingue plus le tégument de l’habit.


Des stigmates indélébiles marquent son buste ridicule,
Je n’utilise pourtant que deux doigts quand je le manipule.

Mon insecte ne me sert que pour les affaires courantes,
Il ne réalisera jamais de faits extraordinaires.
Sa nuque ne s’enfle pas, elle est nonchalante,
Il n’y a rien que je puisse y faire.


Parfois je ne pense qu’à mon insecte,
Va-t-il se remettre des blessures que je lui inflige ?

Éternellement, mes idées sont infectes,
Constamment, mes poings le fustigent.


Son ventre mou, au dégradé gris cendre, paraît brûlé
D’une branche pleine de flammes, c’est moi qui l’ai piqué.

Je me suis désintéressé de lui, je vais le joindre à cette lettre,
Sinon, ma main restera à jamais le séide de l’insecte sans nom dont je me prétends le maître.





_________________________________
Page 2/2

Le fait divers du jour : Découverte faite par un particulier d’un pénis dans sa boîte aux lettres.


Créé : 27-10-2014

À XXXX, Monsieur xxxxxx, 37 ans, a reçu un colis. Une enveloppe sordide contenant un sexe masculin. Sans indice probant, l’enquête piétine.

« Je n’ai aucun ennemi » déclare, encore hébété, Monsieur XXXX. C’est le seul renseignement que cet homme a pu fournir sur cette affaire, qui est tombée dans sa boîte aux lettres il y a une semaine. Résidant au 30 rue de la Motte à XXXX, petite commune du Pas-de-Calais, ce célibataire de 37 ans, agent de maîtrise dans une usine automobile, est allé, ce lundi 20 octobre 2014, chercher son courrier. Comme chaque matin. En plus des prospectus, il a eu la surprise de recevoir une enveloppe enflée par un contenu ambigu.

« Au début, j’ai cru que c’était de la nourriture, voire des excréments. J’aurais préféré que ce soit ça », confie l’individu aux journalistes. « J’aurais dû me méfier, il n’y avait ni expéditeur ni destinataire d’indiqué, juste ces trois mots ». Les trois termes en question sont « L’insecte sans nom » et figurent sur le devant du pli. Une lettre écrite accompagnait aussi ce colis morbide.

Une enquête scientifique sans issue

Des analyses sont réalisées le 21 octobre par les laboratoires de la police criminelle. « L’A.D.N. ne semble appartenir à aucune personne recensée par les fichiers d’identification prévus pour ce type de recherche », avoue l’un des inspecteurs chargé des investigations. Confirmation faite par l’Institut National de Police Scientifique (INPS).

Il en va de même pour les empreintes digitales (apparaissant distinctement sur la lettre et l’enveloppe) qui ne sont pas répertoriées.
« On peut émettre l’idée d’un étranger ou d’une personne n’ayant jamais été enregistrée administrativement », hasarde de son côté le maire de XXXX.

Un poème obscur

Il reste qu’une lettre était jointe, soigneusement enroulée autour du petit membre tranché. Elle n’offre pas énormément d’informations éclairantes. Il s’agit d’une sorte de poème qui dégage une certaine confusion et n’offre aucun indice utile.

« Le caractère très équivoque qui se dégage de ce message laisse à penser que la boîte aux lettres, où fut déposé cet horrible courrier, a été désignée par le plus grand des hasards. Il n’y a pas de signification à chercher du côté du destinataire », affirme un des responsables de l’enquête en cours. Il n’y a en effet que ce poème ambigu, dont l’interprétation de chaque vers et de chaque mot reste subjective. (Celui-ci est présenté intégralement en bout d’article). Quant à la poste, elle ne semble pas avoir joué de rôle d’entremetteur.

Une affaire qui risque de ne pas aboutir

En dépit de la plainte contre X lancée par Monsieur XXXX, « l’enquête risque, du fait du peu d’éléments véritablement éloquents dont nous disposons, de prendre du temps » selon un des responsables.

Mais à défaut d’inspirer la police, les divers sens prêtés à ce texte, la cause de ce pli morbide, ainsi que l’identité de la personne ayant écrit et déposé la lettre (en supposant qu'il ne s’agit pas de deux individus différents, voire plus si l’on considère le sexe masculin comme ayant appartenu à une hypothétique troisième personne), ont suscité la curiosité du public.

C'est particulièrement visible sur internet, où l’engouement pour cette affaire a provoqué la création de blogs que certains internautes alimentent en conjectures et en supputations diverses. Celles-ci sont rarement crédibles et n’aboutissent qu’à forger une légende noire à la commune de XXXX qui n’en a guère besoin.


 



ÉMELINE LACANJ 




30 commentaires:

  1. Les creepypasta sont de plus en plus bizarres... '-'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Catégorie weird ; une catégorie qui gagnerait à être enrichie! Soyez tordus!

      Supprimer
    2. Ouais je vois ça

      Supprimer
    3. Et c'est comme ça que j'ai reçu ce Penis chez moi et que je l'ai manger (ou pas parceque je suis un peu fou et je dit des trucs bizarres)

      Supprimer
    4. Pourquoi ils on censuré avec des x en parlant de pénis

      Supprimer
  2. J'ai bien aimé cette creepypasta ! J'ai été surpris quand j'ai appris que "l'insecte" etait une b***. Et j'ai aimé être surpris !

    RépondreSupprimer
  3. ... Wow.
    C'est tout ce que j'ai à dire.

    RépondreSupprimer
  4. Je m'en doutais dès les premiers vers en fait.
    Sans commentaire pour cette pasta...

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai pas compris du tout :(((((((

    RépondreSupprimer
  6. Depuis le debut l'insecte etait la bit* de quelqu'un
    Et ce quelqu'un a envoyer a monsieur xxxxx sa propre bit*
    Pour des raison obscure avec le poeme en debut de pasta !

    oui cette pasta est plutot wtf et ne provoque pas le frisson que j'attend d'abitude domage....

    Adeosus

    RépondreSupprimer
  7. Wow...
    C'est quoi ce bordel...
    1 seul mot: choqué

    RépondreSupprimer
  8. Je serais a jamais connu comme celui qui a forcer pedobear a couper son penis!

    RépondreSupprimer
  9. Oh vous avez retrouver mon pénis je le chercher !

    RépondreSupprimer
  10. Pasta .....plutot... chelou .... je ne la trouve pas genial ... un peu inutile

    RépondreSupprimer
  11. ça ressemble à une Jokepasta ou une pasta de mauvais goût ( sans jeux de mots )

    RépondreSupprimer
  12. C'est osé mais pas dénué d’intérêt!
    Plus mention pour le poème aux rimes et aux mesures plutôt soignées pour le genre ce qui est fort appréciable!

    RépondreSupprimer
  13. C'est été choquée quand j'ai lu que c'était un pénis ;
    dès le titre je pensais direct à ça et je pensais vraiment pas que c'était bel et bien ça mddr :')

    -Sesel

    RépondreSupprimer
  14. ça fait peur dans le sens que quelqu'un a vraiment écrit une pasta pareil oO

    RépondreSupprimer
  15. Très bizarre mais sympa ^^

    RépondreSupprimer
  16. Disons que sur le coup mais réaction en direct c'était:
    "Ah ouais c'est un poème en fait."
    "Je comprends pas tout à fait de quel insecte démoniaque il s'agit mais j'aime bien c'est vachement bien écrit même si rien ne me fait trop peur pour l'instant."
    "Page numéro 2? Ah d'accord, 'Le fait divers du jour : Découverte faite par un particulier d’un pénis dans sa boîte aux lettres.' et ensuite quelle est la chute?"
    "WAIT mais attend qu'est-ce que je viens de lire, un pénis?!"
    A l'heure actuelle je sais pas si j'ose lire la fin XD

    RépondreSupprimer
  17. Je suis le seul qui est trouvé que les X pour censure n'ètait ... Dison ... Pas très bien choisi (si vous voyer ce que je veux dire)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. t'aurais préféré des "b" ?

      Supprimer
  18. Je suis le seul choqué par le fait qu'il ait piqué avec un baton enflammé son pénis

    RépondreSupprimer
  19. Ça doit être chaud quand ton pénis fait la taille d'un insecte.

    RépondreSupprimer
  20. Elle réduit aussi les penis c le colonel qui me l'a dit

    RépondreSupprimer
  21. Dernier paragraphe de la page 1/2 : on en parle ? On dirait que l'auteur de la lettre a commis son acte car il en avait assez de se branler...

    RépondreSupprimer